Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

Ducati franchit le cap des 50 victoires en MotoGP™

Des succès qui sont l’œuvre de sept pilotes depuis 2003...

Samedi, un coup de tonnerre retentissait sur le paddock avec cette annonce du divorce entre Andrea Dovizioso (Ducati Team) et son équipe, qui l’avait recruté huit ans plus tôt. Néanmoins, l’Italien entendait bien faire taire tout le monde en course et c’est mission accomplie pour le n°4.

Crédité de la deuxième place sur la grille pour le second départ, ‘Desmodovi’ se trouvait un très court instant repoussé au quatrième rang, mais ce dernier se ressaisissait aussitôt pour se lancer à la poursuite de Jack Miller (Pramac Racing), qui avait pris quelques longueurs d’avance grâce à ses pneus softs. À 11 tours de la fin, Andrea Dovizioso allait même jusqu’à le doubler pour ne plus jamais être inquiété et décrocher sa 15e victoire en catégorie reine, la 50e de Ducati sous l’ère MotoGP™…


Souvenez-vous, la toute première avait été inscrite par Loris Capirossi à Montmeló en 2003 ; l’année où la marque italienne effectuait son grand retour en catégorie reine. Cette course, marquée par une erreur de Valentino Rossi, constituait la sixième épreuve du calendrier. Le transalpin offrira par la suite six autres succès à la firme de Bologne.

On retiendra également ces triomphes de Troy Bayliss au GP de Valence 2006, d’Andrea Iannone pour la première venue du MotoGP™ en Autriche il y a quatre ans et celui de Danilo Petrucci devant son public la saison passée.

Comment ne pas évoquer également Casey Stoner, qui aura fait brillé la marque à 23 reprises, au-delà de ce titre empoché en 2007 ?! À titre indicatif, ce sont neuf succès de plus en rouge comparé à Andrea Dovizisoo.

Et le dernier pilote à les avoir amené sur la plus haute marche du podium n’est autre que Jorge Lorenzo, dont le nom revient dans de récentes rumeurs. Le Majorquin, désormais pilote essayeur pour Yamaha, s’est imposé trois fois au guidon de la Desmosedici, au Mugello, à Montmeló et au Red Bull Ring en 2018.

Ils sont en revanche huit à avoir signé les 44 poles que Ducati compte actuellement à son actif : Casey Stoner, Loris Capirossi, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, Andrea Iannone, Sete Gibernau, Jack Miller et Johann Zarco, c’était à Brno il y a sept jours.

Les 154 Tops 3 de Ducati sont quant à eux l’œuvre de 17 pilotes différents et le premier d’entre eux survenait dès son retour au GP du Japon 2003, là encore avec Loris Capirossi.

À titre indicatif, les circuits où le constructeur italien s’est le plus illustré sont : Losail (5), Red Bull Ring (5), Sepang (5), Motegi (5) et Mugello (4). Un nouveau cap de franchi donc !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.