Achat de billets
Achat VidéoPass
News
49 minutes ago
By motogp.com

L’ascenseur émotionnel de Mir en Styrie

Le Majorquin semblait bien parti pour aller chercher sa première victoire en MotoGP™, mais un drapeau rouge aura réduit ses espoirs à néant.

Une semaine après son tout premier podium en catégorie reine, c’est un début de course magistral qu’avait réalisé Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) au Grand Prix de Styrie. D’abord auteur du holeshot, le pilote Espagnol se voyait rapidement contraint de rendre une position pour être sorti au premier virage. Mais c’était sans compter sur un Mir survolté qui reprenait très rapidement l’avantage sur son principal concurrent Jack Miller (Ducati Pramac).

Alors que Joan Mir commençait à creuser un sérieux écart sur ses adversaires, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) partait au tapis dans un crash effrayant qui provoquait une interruption de course. C’est alors que la course parfaite du pilote Suzuki a basculé. Avec une avance de 2.4 secondes sur le reste du peloton au bout de 17 tours de course, Mir était clairement parti pour aller s’imposer pour la première fois de sa carrière dans la cour des grands.

Stoppé en plein vol, l’Espagnol aura vécu le même scénario que son compatriote Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) une semaine plus tôt. En effet, au moment de changer les pneus de sa GSX-RR, le pilote s’est vu contraint de conserver son pneu avant usé et de repartir avec uniquement un arrière neuf.

« Je suis évidemment très déçu, mais le côté positif c’est que nous sommes forts et rapides, la première victoire se rapproche. Aujourd’hui, ce n’était tout simplement pas mon jour. », expliquait-il un peu fataliste à la fin de l’épreuve.

Malgré un bon second départ, l’usure avancée de son pneu avant ne lui aura effectivement pas permis de se battre à nouveau pour la victoire, ni même pour le podium. Il termine donc à la quatrième place de ce Grand Prix BMW M de Styrie.

En dépit de sa déception du jour, le pilote du team Suzuki Ecstar rêve déjà à la prochaine épreuve qui pourrait bien, cette fois-ci, lui sourire : « Je suis très confiant et boosté à bloc pour ce prochain Grand Prix à Misano. On progresse course après course et le circuit Marco Simoncelli peut vraiment jouer en notre faveur. Sur le papier, Spielberg n’était clairement pas une piste à notre avantage et pourtant j’ai été très compétitif. Rendez-vous à Misano ! »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés