Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

Tech3, la route de la gloire !

motogp.com vous replonge dans l’histoire de ce team satellite qui courait depuis 20 ans après son premier succès en catégorie reine.

Il y a très exactement 20 ans, le team Tech3 intégrait la catégorie reine avec son binôme Olivier Jacque - Shinya Nakano, qui venait de se disputer le titre 250cc.

Head to head - Jacque vs Nakano

La structure de Bormes-les-Mimosas, alors associée à Yamaha, allait être en mesure d’y inscrire 31 Tops 3 jusqu’en 2019 ; date à laquelle elle décidait de se lancer dans une nouvelle aventure en rejoignant le clan KTM. Shinya Nakano sera d’ailleurs le tout premier à connaître ce privilège : c’était pour leurs débuts dans la cour des grands au Sachsenring. Le Japonais terminait ce jour-là troisième de l’épreuve.

Best Battles: Dovizioso vs Crutchlow in Aragón

Mais en 18 saisons, neuf autres pilotes empocheront également un podium sous ses couleurs, parmi lesquels : Alex Barros (Le Mans 2003), Jonas Folger (Sachsenring 2017), Marco Melandri (Montmeló / Assen 2004), Ben Spies (Silverstone / Indianapolis 2010), Bradley Smith (Phillip Island 2014 / Misano 2015) ou encore Colin Edwards (Le Mans / Assen 2008, Donington 2009, Silverstone 2011). Trois en cumuleront même six : Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso… et Johann Zarco !

Overtake Analysis : #ValenciaGP

En revanche, à aucun moment la victoire ne s’offrait à elle. Johann Zarco en fut pourtant très proche à deux reprises. On se souvient en effet de cette course solidement menée à Valence il y a trois ans, lorsqu’il s’était fait battre sur le fil par Dani Pedrosa et de ce duel face à Cal Crutchlow, quelques mois plus tard à Termas de Río Hondo.

Tech3 & Yamaha : 20 ans d'union riche en émotions

Et en 2019, l’équipe emmenée par Hervé Poncharal repartait en quelque sorte de zéro avec une RC16, relativement jeune comparé aux autres motos du plateau. Pas de quoi les effrayer, l’intégralité du staff se retroussait les manches et leurs efforts commençaient à payer, surtout à compter de 2020.


À Jerez, Miguel Oliveira égalait sa prestation du Red Bull Ring en ralliant l’arrivée au huitième rang. Le Portugais faisait toutefois encore mieux à Brno avec cette sixième place. Iker Lecuona signait également un Top 9 en Autriche. Rien que sur les séances, les deux hommes jouaient d’ailleurs plus régulièrement aux avant-postes !

Finalement, il aura fallu attendre ce dimanche 23 août pour que Tech3 connaisse son premier succès en catégorie reine, le 15e de son existence en tenant compte de ceux enregistrés en 250cc et Moto2™ où l’équipe française a aussi concouru.


Tout se sera à vrai dire joué dans le dernier virage ; Miguel Oliveira ayant profité d’une manœuvre de Jack Miller (Pramac Racing) sur Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) pour s’imposer. Un triomphe tout aussi symbolique pour le Portugal que jamais un de ses représentants ne s’était illustré à ce niveau de la compétition… et le team ne compte pas s’en arrêter là.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés