Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Moto2™ : Martín en terres ennemies

Le Madrilène, revenu aux trousses du binôme Marini – Bastianini, est néanmoins prêt à affronter les transalpins sur leur territoire.

Marco Bezzecchi (SKY Racing Team VR46), tout fraîchement récompensé de son premier succès en Moto2™, arrivera à domicile avec un léger avantage psychologique sur ses concurrents. Il sera toutefois menacé par une horde d’Italiens tous plus motivés les uns que les autres, à commencer par son coéquipier Luca Marini (SKY Racing Team VR46). Actuel leader au Championnat, le demi-frère de Valentino Rossi n’a en revanche jamais réussi à briller sur ses terres jusqu’à présent. Il faudra également compter sur Enea Bastianini (Italtrans Racing Team), lui aussi originaire de la région de Rimini, qui plus est vainqueur d’une épreuve Moto3™ sur cette piste adriatique. Le n°33 occupe d’ailleurs la deuxième place au classement général.


Une réaction de Lorenzo Baldassarri (Flexbox HP 40) et de Fabio Di Giannantonio (+ EGO Speed Up) n’est par ailleurs pas à exclure. Les deux transalpins ont certes connu un début de saison compliqué, toujours est-il qu’ils ont déjà inscrit un podium sur ce tracé, avec notamment une victoire pour le natif de San Severino Marche il y a quatre ans. Fabio Di Giannantonio y avait quant à lui signé la pole en 2019.

Mais un homme pourrait leur donner du fil à retordre en la personne de Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo). Particulièrement redoutable sur les dernières manches, le Madrilène aurait pu enchaîner deux triomphes, sans cette sanction qui lui aura été infligée pour avoir dépassé les limites de la piste dans l’ultime droit. Quoi qu’il en soit, le représentant du team Red Bull KTM Ajo s’affirme comme un des grands prétendants au titre, preuve en est : le voici remonté au troisième rang dans la hiérarchie provisoire !


Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo), qui avait réalisé un début de saison en fanfare avant de quelque peu s’essouffler, sera lui aussi à surveiller. Le Japonais reste au demeurant quatrième du général après sa belle performance de Styrie.

Pour Sam Lowes (EG 0,0 Marc VDS), la partie s’annonce plus compliquée par contre. Le Britannique, assez régulier depuis le début d’année, devra en effet partir de la voie des stands à Misano, suite à cet accrochage avec Somkiat Chantra (Idemitsu Honda Team Asia) et Jorge Navarro (+ EGO Speed Up), dont il fut reconnu responsable.

Xavi Vierge (Petronas Sprinta Racing) et Arón Canet (Openbank Aspar Team), actuellement septième et huitième, n’ont quant à eux jamais eu l’occasion de briller à Rimini, mais nul doute que le Valencien aura une revanche à prendre, compte tenu de cette chute subie à Spielberg, alors qu’il s’élançait de la pole.
Enfin l’Australien Remy Gardner (Onexox TKKR SAG Team), troisième en Styrie et l’Américain Joe Roberts (Tennor American Racing) complètent le Top 10 temporaire. Lesquels font toujours figures de très sérieux concurrents malgré un léger manque de régularité. Sans oublier l’expérimenté Tom Lüthi (Liqui Moly Intact GP), victorieux à Misano en 2017. Le départ de cette septième manche Moto2™ sera donné ce dimanche à 12h20. 

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course Moto2™ : Qui a donc triomphé à Misano ?