Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Bagnaia sauve l’honneur de Ducati à Misano

L’Italien s’offre même un tout premier podium en MotoGP™, alors qu’il est encore diminué par son tibia droit.

À la différence de Yamaha, Ducati se faisait très peu d’illusions quant à l’issue de ce week-end. À vrai dire, le constructeur italien avait connu des qualifications assez compliquées. Hormis ces cinquième et sixième places obtenues sur la grille par Jack Miller (Pramac Racing) et Francesco Bagnaia (Pramac Racing), Andrea Dovizioso (Ducati Team) - pourtant vainqueur de l’édition 2018 - atteignait tout juste le Top 10, tout comme Johann Zarco (Esponsorama Racing). Danilo Petrucci (Ducati Team) et Tito Rabat (Esponsorama Racing) figuraient quant à eux au-delà de la 14e position.

Et ce Grand Prix allait effectivement guère leur réussir… Jack Miller, longtemps troisième, rétrogradait sur la deuxième partie de course, jusqu’au huitième rang ; Andrea Dovizioso l’ayant devancé pour un rien. Johann Zarco, encore diminué par son poignet, inscrivait pour sa part un petit point, au nez et à la barbe de Danilo Petrucci ; tandis que Tito Rabat était contraint à l’abandon.

Pas un dimanche à oublier pour autant pour la marque de Bologne, car Francesco Bagnaia venait sauver l’honneur en se hissant sur la deuxième marche du podium, son tout premier en MotoGP™. Un résultat d’autant plus symbolique, qu’il officiait sur ses terres et qu’il se remet d’une fracture au tibia droit. Cette épreuve marquait d’ailleurs son grand retour à la compétition. Qui l’aurait cru ?

Mais le transalpin, qui aura mis quelques tours avant de trouver son rythme, nous aura offert une splendide remontée, doublant coup sur coup Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Jack Miller, Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), rien que ça !


« Je ne m’attendais pas à terminer sur le podium, reconnaît Pecco. Je ne m’en sentais pas capable avec ma jambe. Mais en voyant mon rythme ce matin au warm-up, je me suis dit qu’il était peut-être possible d’accrocher un Top 5. Finalement en course, après avoir eu un peu de mal avec les pneus, j’ai pu remonter sur mes adversaires pour empocher cette deuxième place. »

Une prestation qui a également son importance pour 2021 car le n°63 est un des candidats pressentis pour remplacer Andrea Dovizioso au sein du team officiel Ducati. Sera-t-il en mesure de confirmer ? Réponse dimanche prochain.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés