Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

GP d’Émilie-Romagne vs de Saint-Marin : qui gagne, qui perd?

motogp.com vous propose de voir comment la hiérarchie a évolué à l’issue de cette première journée en l’espace d’une semaine.

Alors que la première journée du Grand Prix TISSOT d’Émilie-Romagne et de la Riviera de Rimini s’achève, on peut déjà constater que certains pilotes ont clairement pris leurs marques sur la piste de Misano Adriatico après la première course qui a eu lieu en terres Italiennes la semaine dernière.

Si tous les concurrents de la grille MotoGP™ ont vu leurs chronos s’améliorer nettement en comparaison à la première journée du GP de Misano, certains semblent avoir progressé plus vite que d’autres qui se retrouvent relégués au fond du classement. Qui sont donc les gagnants et les perdants de ce vendredi sur le tracé de Misano Marco Simoncelli ?

Celui qui a clairement impressionné sur la ligne de chronométrage est évidemment le rookie Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), en effet, le jeune vainqueur du GP de République Tchèque n’avait pas réussi à faire mieux que le huitième temps en 1’32.920 la semaine dernière et termine aujourd’hui tout en haut de la feuille des temps avec un chrono remarquable en 1’31.628 !

Dans son sillage, à seulement deux millièmes d’écart, l’autre candidat surprise du jour est sans conteste Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) qui décroche la deuxième place au combiné alors qu’il ne pointait qu’au douzième rang il y a tout juste une semaine. Il s’impose ainsi comme meilleur représentant de la marque Honda en l’absence de son coéquipier Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) toujours convalescent et de Stefan Bradl (Repsol Honda Team) forfait ce week-end en raison de douleurs au bras droit.

Support for this video player will be discontinued soon.

Nakagami souligne de gros progrès !

Le pilote du Team Suzuki Ecstar, Joan Mir réalise lui aussi une très belle progression en passant de la 15e à la septième place, avec un meilleur tour en 1’31.926, alors que son chrono le plus rapide la semaine passée était de 1’33.124.

On notera également une évolution positive pour notre Français Johann Zarco (Esponsorma Racing) qui rentre dans le Top 10 alors qu’il n’était que 14e à l’issue des deux premières séances d’essais libres du GP de Misano. Au niveau des temps, l’Avignonnais réalise une amélioration de presque une seconde au tour, passant d’un 1’33.049 à un 1’32.072 et ne se tient qu’à quatre dixièmes du leader du jour.

Enfin Francesco Bagnaia (Pramac Racing), auteur de son premier podium en catégorie reine la semaine passée, passe du 18e au 11e rang, avec un chrono qui s’améliore de plus d’1.2 seconde, en effet le week-end dernier il terminait la journée avec un meilleur tour en 1’33.400 alors que l’Italien conclut les séances du jour avec un 1’32.138.

En revanche, si les progrès sont bel et bien notables au niveau de la feuille des temps, pas de grands changements au niveau de la hiérarchie pour Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) qui passait de la place de leader vendredi dernier à la troisième position, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) perdait lui aussi deux places, tout en ne terminant qu’à 41 millièmes de Brad Binder. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) passait quant à lui du quatrième au cinquième rang et complétait un Top 5 très serré.

Support for this video player will be discontinued soon.

Quartararo : « Je me sens fort ! »

Chez Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), grand vainqueur du GP de Misano, les résultats restaient plus nuancés puisque l’Italien passait de la troisième à la sixième place et ne progressait que d’une demi-seconde au regard de la semaine passée.

Enfin les grands absents du jour de ce classement combiné étaient le rookie Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3) qui pointait à la cinquième position à l’issue de la première journée du GP de Misano et se voyait relégué au 14e rang. De même pour Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) qui perdait également neuf positions et ne terminait que 15e sur la feuille des temps.

Support for this video player will be discontinued soon.

Rossi : « La deuxième course est toujours plus difficile »

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui avait connu quelques difficultés au début du week-end dernier s’était parfaitement rattrapé en course, mais recule aujourd’hui de six places. Il ne terminait la journée qu’en 18e position, laissant présager quelques difficultés que son coéquipier et compatriote ne semble pas partager au vu de ses belles performances du jour. Le pilote Espagnol expliquait d’ailleurs au micro de motogp.com : « Durant les tests de mardi je parvenais facilement à rouler en 1’32, mais aujourd’hui en FP1 et au début de la FP2, c’était catastrophique. J’avais l’impression de jouer ma vie en roulant en petit 1’33. »

Tous les pilotes du plateau MotoGP™ seront au rendez-vous dès demain matin à 9h55 pour les FP3 où se joueront les places en Q2. On peut donc s’attendre à ce que ce classement soit rapidement chamboulé puisque chacun tentera d’établir leur meilleur chrono possible afin de rentrer dans le très convoité Top 10.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés