Achat de billets
Achat VidéoPass
News
7 jours ago
By motogp.com

La concurrence prête à frapper en Catalogne...

Andrea Dovizioso mène au Championnat, mais l’Italien débarque sur un tracé cher à ses trois plus proches poursuivants…

Après deux manches disputées en Adriatique, la caravane du MotoGP™ met à présent le cap vers Montmeló et Andrea Dovizioso (Ducati Team) y est clairement en danger.

Support for this video player will be discontinued soon.

Nouveau chapitre dans l'histoire du GP de Catalogne

Certes l’Italien détient toujours les rênes au Championnat, néanmoins son avance est encore plus infime. Il faut dire que depuis son triomphe en Autriche, ses résultats ne vont pas vraiment en s’améliorant. Bien conscient de la situation, le natif de Forli ne s’attendait d’ailleurs pas à être propulsé en tête du général le week-end passé… Et ne pour rien arranger, le transalpin arrive sur un circuit où Ducati accuse un léger déficit de victoires comparé à la concurrence malgré ces fortes accélérations. À titre personnel, le n°4 y reste également sur deux abandons. ‘Desmodovi’ aura donc fort à faire, d’autant plus que ce tracé est assez spécial aux yeux de ses principaux adversaires !


Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), qui pointe à seulement un point de lui, y a remporté le tout premier succès de sa carrière il y a deux ans, lorsqu’il évoluait dans les rangs du Moto2™ et inscrit son premier podium en MotoGP™. ‘El Diablo’ a par ailleurs animé d’une certaine soif de revanche, suite à cette pénalité de trois secondes - pour Long Lap non observé - qui le destituait du podium. Sans compter que Montmeló est une piste qui réussit traditionnellement bien à la M1.

Justement, le Niçois est désormais à égalité avec un autre pilote Yamaha en la personne de Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Le Catalan n’a jamais été très chanceux à domicile, mais il entend bien inverser cette tendance, reboosté à bloc par sa récente victoire.

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) s’est aussi considérablement rapproché d’Andrea Dovizioso. Preuve en est : le Majorquin, qui reste sur deux Tops 3, compte à peine quatre unités de retard sur le leader. Et le représentant du team Suzuki se sent un peu comme chez lui à Barcelone. Rien que l’an dernier, il s’y était offert une sixième place pour ses débuts en MotoGP™.

Un peu plus loin derrière, six noms sont au coude-à-coude ; un groupe emmené par le binôme Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) – Jack Miller (Pramac Racing), qui aura à cœur de se racheter. La deuxième manche à Misano leur aura en effet un peu moins réussi ; l’Australien pâtissant tout particulièrement de ce filtre à air bouché par un tear off.


Autres concurrents à surveiller : Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3). Lesquels ont au passage gagné deux positions chacun au classement. Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), dont l’officialisation chez Petronas Yamaha SRT semble imminente et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), fraîchement récompensé d’un podium, complètent le Top 10 provisoire. Méfiance… l’un s’est illustré cinq fois lors de ce rendez-vous et l’autre officie tout simplement sur ses terres. Son frère Aleix (Aprilia Racing Team Gresini), Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), Alex Márquez (Repsol Honda Team) et Tito Rabat (Esponsorama Racing), tous originaires du coin, espèrent y briller tout autant.


Sans oublier, Francesco Bagnaia (Pramac Racing) qui était bien parti pour s’illustrer à Misano, si cette chute n’était pas survenue à sept tours de la fin. Bref la bataille s’annonce intense, alors soyez des nôtres ce vendredi dès 9h55 pour la première séance !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course MotoGP™ - Montmeló : Et le vainqueur est...