Achat de billets
Achat VidéoPass
News
26 jours ago
By motogp.com

Qui pour récupérer le trône de Márquez en Aragón ?

Ducati et Dovizioso ont un coup à jouer sur cette piste qui demande une forte accélération pour recoller au binôme Quartararo – Mir.

À peine le temps de souffler que le MotoGP™ part déjà en direction d’Aragón, où se tiendra d’ailleurs deux épreuves. Ce tracé antihoraire est réputé comme étant un des terrains de chasse préférés de Marc Márquez (Repsol Honda Team). Le Catalan y a même un virage à son nom, pas étonnant dans la mesure où il a remporté cinq des sept dernières éditions. Oui mais voilà, cette année le maître des lieux est forfait ; sa récupération du bras droit prenant en effet plus de temps que prévu.

Le champ est donc libre pour ses adversaires et si un Márquez en cachait d’ailleurs un autre? Après tout, le petit frère Alex vient de goûter aux joies de son tout premier podium en catégorie reine. Certes, les conditions étaient quelques peu spéciales. Toujours est-il que ce rendez-vous a également souri par le passé à Casey Stoner et Dani Pedrosa… preuve qu’il convient bien à la RCV. Un avantage dont entend profiter aussi le très régulier Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), remonté à la cinquième place du classement général, après ce nouveau Top 10 inscrit en France. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) y était aussi dans le coup tout au long du week-end, jusqu’à cette regrettable chute.


En attendant le duel à distance se poursuit en tête du Championnat. Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) avait la possibilité de frapper un grand coup au Mans devant son public, en partant de la pole position. ‘El Diablo’ avait le rythme nécessaire… Malheureusement la pluie s’en est mêlée. Résultat, le Niçois ne finissait que neuvième. Par chance, son adversaire direct en la personne de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) terminait encore plus loin. De quoi lui permettre de grappiller deux points supplémentaires, sur les huit qu’il possédait déjà d’avance. Comment évoluera cet écart en Aragón ? Telle est la question, sachant que la saison passée Fabio Quartararo et Joan Mir s’y était classé cinquième et 14e pour leur première apparition dans la cour des grands ; l’un comme l’autre ne pouvant rivaliser face aux Honda et Ducati en ligne. En tout cas, pour ce qui est de leurs antécédents sur ce circuit, seul le Majorquin y possède un succès, décroché du temps où il officiait en Moto3™.

Le danger pourrait donc venir des Ducati. Andrea Dovizioso (Ducati Team) y est abonné au podium depuis deux ans et justement, voici l’Italien revenu au troisième rang du Championnat. Oubliés ces déboires de Montmeló, le transalpin n’accuse ‘plus que’ 18 longueurs de retard ; une marge qui aurait pu être encore plus faible si ce dernier ne s’était pas fait griller la politesse sur la fin par Alex Márquez et Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing). Quant à Jack Miller (Pramac Racing), l’Australien a encore gros sur le cœur ce problème mécanique survenu dans la Sarthe. Nul doute qu’il fera tout pour y prendre sa revanche. Rappelons que le n°43 s’y était hissé sur le podium en 2019.


Même chose pour Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), qui ont tout comme lui, perdu une position après un GP de France bien en-dessous de leurs attentes. Tout l’inverse de Pol Espargaró, qui effectue un bond dans la hiérarchie. À vrai dire, le Catalan a terminé trois fois parmi les trois premiers en cinquième course. Le représentant KTM complète ainsi le Top 10 provisoire en compagnie d’une autre RC16, celle de Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et de Danilo Petrucci (Ducati Team), qui vient tout juste de renouer avec la victoire. Plus d’un an qu’il attendait ça.


Ajoutez ici un Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), bien déterminé à faire oublier ces trois abandons consécutifs, un Johann Zarco (Esponsorama Racing) qui semble avoir retrouvé un second souffle et des Espagnols prêts à briller, à l’image notamment d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). Lequel n’y a jamais fait moins bien que septième au guidon de la RS-GP. Voilà qui nous promet du beau spectacle ! Alors soyez des nôtres ce vendredi 9h55 pour la première séance.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course MotoGP™ - Aragón : Et le vainqueur est...

Recommandés