Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Les enjeux de ce GP d’Aragón par Randy Mamola

La légende du MotoGP™ nous livre son point de vue sur les éléments qui seront au centre de l'attention ce week-end.

Álex Márquez et les Honda

Parlons d’Álex Márquez (Repsol Honda Team), quelle performance du Champion du Monde en titre Moto2™ au Mans ! Comme je l’avais évoqué à propos de la météo, lorsqu’on se prépare sur la grille de départ et qu’il se met à pleuvoir, je peux vous assurer que la plupart des pilotes sentent leur estomac se nouer. Ce n’est vraiment pas une situation agréable, j’ai déjà connu cela au cours de ma carrière de pilote, le plus important dans un tel moment est de se reconcentrer immédiatement et de garder la tête sur les épaules pour avoir un pilotage fluide et rapide en piste. C’est exactement ce qu’a fait Álex Márquez au Mans.

Il n’avait rien à perdre en partant de la 18e place, et pourtant il ne s’est pas du tout comporté comme un pilote qui n’avait rien à perdre. Il a su se montrer rapide et régulier, ce qui l’a rendu capable de dépasser bon nombre de pilotes et de champions bien plus expérimentés que lui, particulièrement dans ces conditions. Après une deuxième place aussi mémorable, le jeune frère Márquez arrive avec un niveau de confiance élevé, il est plus que prêt et motivé à aborder cette épreuve d’Aragon. Mais il est également conscient que les choses seront totalement différentes sur le sec et sur un tout autre circuit.

Le niveau du MotoGP™ cette année est particulièrement incroyable, que ce soit en ce qui concerne les vainqueurs, sept en neuf courses, comme les challengers, on a vu un nombre impressionnant de pilotes différents monter sur le podium en 2020 et Aragon ne devrait pas déroger à la règle.
De manière générale les Honda sont à l’aise sur cette piste, Crutchlow (LCR Honda Castrol) et Nakagami (LCR Honda Idemitsu) peuvent faire quelque chose de bien. L’an passé Marc Márquez y a remporté le GP et Cal Crutchlow y a terminé sixième, donc j’ai hâte de voir comment va se passer la course pour les pilotes de la marque Japonaise.

Support for this video player will be discontinued soon.

Unseen : Á. Márquez et la pression dans les derniers virages

La météo, toujours…

J’ai dit la semaine dernière que je parlais comme un présentateur météo et pour cause, le temps est vraiment une variable importante en cette fin de saison. Ce que nous avons vu au Mans, avec l’arrivée de la pluie, cela a complètement changé la donne. Certains pilotes se sont retrouvés soudainement plus crispés, d’autres au contraire se sont sentis libérés et ont été capables de se dépasser. À Alcañiz, les températures sont très froides, surtout le matin, donc la piste risque d’être vraiment piégeuse. C’est un circuit rapide, fluide et agréable à parcourir, j’espère juste que les températures ne seront pas un trop gros problème et que les pilotes ne se feront pas autant piéger qu’au Mans.

Jack Miller

La semaine dernière, nous avons assisté à une situation malheureuse avec la casse de Jack Miller (Pramac Ducati) alors qu’il se battait, non seulement pour le podium, mais surtout pour la victoire au Mans. Ce pilote a le don de nous faire vivre des courses passionnantes, quelque soit sa place. Les fans de Miller et de Ducati se souviendront sûrement qu’en 2019, il avait terminé troisième derrière Dovizioso (Ducati Team). C’est une piste qui convient bien aux Ducati et l’Australien est très rapide ici, de plus il a l’avantage d’être capable de s’adapter facilement à toutes les conditions.

Le pilote de l’équipe Pramac Ducati semble également plus serein, on sent qu’il prend vraiment du plaisir sur la piste. C’est probablement une conséquence de sa signature avec l’équipe officielle Ducati pour l’année prochaine et ça rend son pilotage vraiment intéressant à regarder.

Quatre pilotes en 19 points

Après le Mans, on se retrouve avec quatre pilotes qui se tiennent en 19 points au Championnat : Quartararo (Petronas Yamaha SRT) en tête, suivi de Mir (Team Suzuki Ecstar), Dovizioso et Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Quartararo doit absolument remonter sur le podium s’il veut espérer conserver la tête du Championnat. Quant à Mir, il court toujours après sa première victoire en MotoGP™ et je suis sûre qu’elle ne tardera plus. Dovi est le pilote qui a réalisé la plus belle percée dernièrement, en reprenant 10 points sur les leaders à la suite du Grand Prix de France, mais il doit garder un esprit positif pour les deux courses d’Aragón et moins s’inquiéter pour des histoires de pneus comme on a pu l’entendre auparavant. Il faudra qu’il y aille sans se poser de questions et qu’il se batte pour la victoire, comme il l’a fait pour la deuxième place l’an passé. Enfin, Maverick Viñales se trouve à 19 points du leader, qui aurait cru qu’il serait si proche à ce stade de la saison après tous les incidents spectaculaires qu’il a vécu cette année ? Mais c’est la magie de cette saison 2020.

Je pense que ces quatre pilotes ont de réelles chances d’accéder au titre et avec seulement cinq rendez-vous restants, ils sauront certainement se montrer incisifs. La fin de saison sera particulièrement excitante pour les fans. Rien n’est encore joué avec ces quatre pilotes mêlés au reste de la meute et tous ces challengers déjà montés sur le podium !

Support for this video player will be discontinued soon.

Avoir gagné un titre de Moto3™ peut-il aider Mir ?

Merci

Encore une fois je souhaiterais remercier tous les passionnés qui laissent des commentaires et réagissent à mes « points clés », c’est un réel plaisir d’interagir avec vous. J'aime vraiment ce petit rituel semaine après semaine et j’ai déjà hâte d’aborder les cinq prochaines épreuves. Merci à tous et profitez du spectacle. La saison 2020 est loin d’être finie.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés