Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By MotoGP™ Podcast

Comment Zarco s’est reconstruit en un an ?

Le Français est l’invité de l’ultime épisode du podcast ‘Last on the Brakes’.

Pour ce nouvel épisode du podcast Last on the Brakes, Matt Dunn et Fran Wyld ont eu l’opportunité de s’entretenir avec Johann Zarco (Esponsorama Racing), d’ores et déjà assuré d’évoluer sous les couleurs de Pramac en 2021.

En marge de ce GP d’Aragón, le Français s’est vu récompensé d’une dixième place, mais souvenez-vous l’an dernier, sa situation était tout autre, puisque c’est justement à compter de cette épreuve que le n°5 se retrouvait sans guidon. KTM avait en effet décidé de l’écarter sur le champ, après que ce dernier ait manifesté sa volonté de quitter leur projet en fin de saison. Un acte très valeureux dans la mesure où il n’avait alors aucune piste pour son avenir.

Apple Podcasts Google Podcasts Spotify

Quel souvenir garde-t-il de cette période quelque peu délicate et surtout, comment a-t-il pu rebondir ? Le double Champion du Monde Moto2™ se confie… « Je me rappelle avoir éprouvé une sensation étrange. Vous vous dites que c’est peut-être ‘la fin’ et vous êtes inquiets, car je savais que si je manquais ces prochaines courses, j’aurais eu du mal à conserver un bon rythme […] Peu de temps après, le week-end même je dirais, il y a commencé à avoir toutes ces rumeurs autour d’une possible opération de Takaaki Nakagami. J’ai pensé que ça serait intéressant de pouvoir tester cette Honda, sachant que j’étais libre. Il y avait soudain une note d’espoir, ceci étant je reconnais qu’au départ, vous n’avez pas l’esprit tranquille. »

« Mais d’un autre côté, je ne pouvais pas croire que c’était terminé. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé d’abandonner le projet KTM. J’étais aussi en quête de réponses me concernant, car il ne faut pas oublier que je venais de traverser une période pleine de doutes. J’avais besoin de me rassurer, mais pour cela il me fallait aussi une moto compétitive qui convienne à mon style de pilotage. »

Finalement, Johann Zarco se voyait offrir l’opportunité de remplacer Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) sur les trois dernières courses et malgré des résultats, qu’il aurait espéré encore meilleurs, cette expérience parvenait à lui ouvrir les portes… non pas de Honda, mais de Ducati ! « Cette confiance est au bout du compte arrivée en Malaisie, résolument mon meilleur week-end, puisque je me battais pour la huitième place, raconte-t-il. Certes, je suis tombé mais ce n’était pas ma faute. En fait, j’ai compris que je pouvais le faire et c’est aussi ce qui m’a permis de gagner des points, aussi bien auprès de Honda que de Ducati. J’avoue que ça m’a aidé. »

Quelques semaines plus tard, Johann Zarco était d’ailleurs officialisé chez Esponsorama Racing avec un soutien des rouges et le tricolore ira jusqu’à leur offrir une pole, accompagnée d’un podium en République tchèque.

Dans ce podcast, Johann Zarco évoque ses rêves de titre qui restent intacts et plein d’autres sujets : rendez-vous donc de ce pas sur nos plateformes ou sur YouTube !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés