Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By motogp.com

Plus de pression à l’approche du GP de Teruel ?

À quatre manches de la fin, l’heure est venue de prendre la température en compagnie des principaux prétendants à la couronne.

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Alex Márquez (Repsol Honda Team) étaient réunis ce jeudi, pour évoquer ce second affrontement en Aragón et à quatre manches de la fin tout s’accélère. Au Championnat, ce n’est d’ailleurs plus Fabio Quartararo mais Joan Mir qui détient les commandes ; pas de quoi changer pour autant sa façon d’aborder ce week-end.

« La pression est la même, qu’on soit six points devant ou derrière son adversaire, confie le Majorquin. Le plus important est de se maintenir à ce niveau et de tirer profit au maximum de notre potentiel à chaque course. Ça serait une erreur de changer ma vision des choses. Si dimanche, je peux me battre pour la victoire je le ferai, sinon j’assurerai le podium. Je pense que nous avons des raisons d’être positifs, c’est un tracé où je me sens bien. Il y a juste sur la fin de course où nous avons eu quelques soucis et c’est important de comprendre pourquoi, car tout le monde sera plus compétitifs ce week-end, avec le surplus d’informations et de gommes. »


Fabio Quartararo ne semble également pas plus anxieux… « La pression ? Elle n’est pas sur moi, mais sur les trois pilotes factory auxquels je suis opposé et puis il y a encore pas mal d’épreuves devant nous. Pour ma part, je me sens bien, presque libéré d’un poids, d’autant plus que nous restons en bonne place au Championnat, souligne ‘El Diablo’. Nous avons connu des hauts et des bas la semaine dernière. Il y a tout d’abord eu cette chute, puis cette pole position. En course, j’ai ensuite eu ce problème de pression… Quoiqu’il en soit, notre rythme ne nous aurait pas permis de viser mieux qu’un Top 5. Mais on dirait bien que nous avons trouvé quelque chose pour ce week-end ! »

Maverick Viñales, relégué à 12 longueurs, reste également dans la course et le Catalan n’hésite pas à rappeler que des circuits plus favorables l’attendent ! « J’ai perdu au moins 40 points en trois manches à cause de problèmes mécaniques. Je vous laisse imaginer où nous serions, mais il faut se faire une raison. Fort heureusement, nous avons pu nous rattraper à Misano, admet le n°12. En attendant l’équipe fait un excellent travail. La moto est ce qu’elle est ; raison pour laquelle nous nous concentrons désormais davantage sur le pilotage et les setups. Ceci étant, je suis confiant quant au fait que nous pouvons réaliser un bon Grand Prix. D’autre part, Valence et Portimão sont des tracés que j’aime, qui me réussissent. La seule chose sera d’y être réguliers. Si nous y parvenons, nul doute nous aurons des chances pour se battre pour le titre ! »

Andrea Dovizioso continue lui aussi s’y croire, en dépit de ces 15 unités de retard. « Comparé à ces pilotes, ma saison fut assez étrange. Je n’ai jamais eu un bon feeling excepté en Autriche et pourtant nous sommes toujours dans le coup ; ce qui importe le plus et nous avons encore des cartes à jouer, prévient le transalpin. La semaine passée, nous n’avons eu beaucoup de mal, mais en course ça allait mieux. Par ailleurs, je pense que nous avons une belle marge de progression, à avoir ! Après c’est sûr que tout le monde sera plus rapide. Nous nous devons toutefois de continuer à travailler et de rêver. »

Pour Alex Rins, récent vainqueur en revanche, les perspectives de couronne s’éloignent, même si mathématiquement, tout est encore possible. « Nous ne sommes qu’à 36 points de Joan, rappelle-t-il. Or, il y en a 100 à attribuer. Nous allons donc tenter d’en récupérer un maximum. Nous devons nous battre de nouveau aux avant-postes. Néanmoins, on a bien conscience que ça risque d’être plus serré ! »

Alex Márquez, actuellement 12e à 54 points, se fixe pour sa part des objectifs plus réalistes, comme ceux d’améliorer ; lui qui avait inscrit un magnifique podium il y a cinq jours. Soyez donc des nôtres ce vendredi matin dès 10h55 pour la première séance d’essais libres MotoGP™.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP de Teruel : La conférence du jeudi en intégralité...

Recommandés