Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

Six pilotes en 32 points à trois manches de la fin…

C’est tout simplement le Top 6 le plus rapproché à ce stade de l’année depuis 1993.

Tags MotoGP, 2020

Jamais une saison n’a été aussi indécise. Preuve en est : à trois manches de la fin, 14 pilotes peuvent encore à la couronne mondiale, ou du moins mathématiquement. C’est bien la première fois qu’une telle situation se présente depuis 1993, date à laquelle l’actuel système de points a été instauré. À ce stade de l’année, le record était jusque-là de cinq candidats, c’était en 2006, lorsque Nicky Hayden, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Marco Melandri, Dani Pedrosa et Loris Capirossi se disputaient le titre.

Six pilotes sont néanmoins de plus sérieux aspirants : Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui se tiennent en tout juste 32 points. Mais ces hommes auront tout de même connu des fortunes assez diverses.

D’une part il y a Joan Mir, l’actuel leader au Championnat du Monde pour 14 unités, qui n’aura cessé de monter en puissance, après une mise en régime pas des plus simples. Souvenez-vous, le Majorquin avait une nouvelle fois été contraint à l’abandon en République-tchèque, après cette chute de Jerez. Oui mais voilà, sur ces huit dernières courses, un déclic semble s’être produit avec pas moins de six podiums. En revanche, le pilote ibérique n’a pas toujours inscrit la moindre victoire.

Fabio Quartararo en compte en revanche trois ; personne n’a d’ailleurs fait mieux à ce jour, sauf qu’El Diablo’ se sera montré moins régulier, puisqu’il n’aura à aucun autre moment réussi à se hisser parmi les trois premiers. Ce léger passage à vide en Autriche, combiné à ses déboires en Aragón et cette chute à Misano auront en effet coûté cher au Niçois. Le Français n’a toutefois pas dit son dernier mot, surtout qu’il apprécie tout particulièrement la piste de Valence où sont censés se tenir les deux prochaines courses.


Maverick Viñales, en léger retrait sur les précédents évènements, entend bien se rattraper lui aussi. Pointé à 19 longueurs, le Catalan compte tout autant de Tops 3. En point d’orgue, il y aura notamment eu cette victoire en Émilie-Romagne.


Andrea Dovizioso a pour sa part quelque peu déchanté, qui plus est après ces deux contre-performances d’Alcañiz. L’Italien, vainqueur du GP d’Autriche, ne s’est à vrai dire jamais habitué à ce nouveau pneu arrière. Mais rappelons que l’Italien reste tout de même le vice-Champion du Monde de ces trois dernières années. Un concurrent donc à ne pas sous-estimer !


Toujours est-il que le n°4 est désormais devancé par son compatriote Franco Morbidelli. Le transalpin détient un podium de plus que lui et non des moindres, puisqu’il s’agit d’une victoire récemment inscrite à Teruel.

Enfin il y a Alex Rins, qui s’était fracturé l’épaule dès la première manche. Le Catalan aura mis un certain temps à s’en remettre. Pour bien faire, il aurait même fallu la laisser au repos, comme il l’a répété de nombreuses fois. Parfois en proie à certaines douleurs, le représentant du team Suzuki Ecstar parvenait malgré tout à rectifier le tir à compter du GP de Catalogne. Depuis, il a figuré à trois reprises sur le podium et une fois sur la plus haute marche.

Qui de ces six sera sacré ? À vos pronostics !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés