Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

L’armada italienne peut-elle freiner Lowes ?

Le Britannique, qui reste sur trois succès, est désormais installé en tête du Championnat…

C’est l’homme du moment : Sam Lowes (EG 0,0 Marc VDS), dont la dernière victoire remontait au GP d’Aragón 2016, reste invaincu depuis trois courses. Un regain de confiance, qui lui a d’ailleurs permis de s’emparer des commandes au Championnat pour sept unités. Alors la question que tout le monde se pose est la suivante : la série va-t-elle pouvoir continuer pour le Britannique ? Sur le papier, sa précédente venue à Valence s’était soldée par une dixième place. Le représentant du team EG 0,0 Marc VDS y a figuré trois autres fois parmi les dix premiers.


Mais face à lui, trois Italiens entendent bien lui faire barrage. Il y a tout d’abord devant Enea Bastianini (Italtrans Racing Team), auteur de résultats plutôt corrects sur cette piste par le passé, qui compte six Tops 3 à ce jour.

Et il y a les deux pilotes du Sky Racing Team VR46. Lesquels ont à vrai dire soif de revanche après cette double manche en Aragón qui leur aura guère réussi. Luca Marini (Sky Racing Team VR46) n’y inscrivait en effet que cinq petits points ; tandis que Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46) y faisait chou blanc. Distancés au classement compte tenu de ces contre-performances, les hommes de Pablo Nieto ont donc pour obligation de réagir et la partie s’annonce peut-être plus compliqué pour le n°72 dans la mesure où il n’a jamais vraiment performé sur ce tracé, à l’inverse du demi-frère de Valentino Rossi qui sera parvenu à arracher une huitième place en 2019. En attendant, ces derniers sont respectivement pointés à 23 et 48 longueurs du leader.

Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo), dernier pilote qui peut espérer prétendre à la couronne, va aussi devoir se démener. Ceci étant le Madrilène a déjà eu le privilège de remporter cette épreuve, du temps où il courait en Moto3™. L’an passé, l’Espagnol y avait par ailleurs rallié l’arrivée en cinquième position, pour ses débuts en Moto2™. Autant dire qu’il sera à surveiller !

Enfin, il y a ceux qui n’ont plus rien à perdre, à l’image de Remy Gardner (Onexox TKKR SAG Team), récemment promu de deux rangs, ou de Tetsuta Nagashima (Red Bull KTM Ajo). Joe Roberts (Tennor American Racing), Tom Lüthi (Liqui Moly Intact GP), vainqueur de l’édition 2014 et Fabio Di Giannantonio (HDR Heidrun Speed Up), fraîchement récompensé d’un podium, complètent le Top 10 provisoire.

Le départ de la course Moto2™ sera donné à 12h20. 

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Support for this video player will be discontinued soon.

Course Moto2™ : Qui a donc triomphé à Valence ?

Recommandés