Achat de billets
Achat VidéoPass
News
21 jours ago
By motogp.com

GP d’Europe : Mir frappe un grand coup !

Ce tout premier succès inscrit à Valence, combiné à la chute de Fabio Quartararo, lui permet d’accroître son avance à 37 points…

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), dont le compteur affichait déjà six podiums, courait après sa première victoire depuis des mois… Un triomphe qui aura fini par arriver ce dimanche, à l’occasion du Grand Prix d’Europe ! À vrai dire, le Majorquin n’y aura commis aucun faux-pas, contrairement à Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT).

Support for this video player will be discontinued soon.

Résumé : La course du tournant ?

En effet, dès le premier tour, ‘El Diablo’ partait au tapis dans le virage 14. Le Niçois parviendra malgré tout à repartir pour sauver deux petits points. De son côté, le poleman Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) avait réussi à conserver l’ascendant, une fois le coup d’envoi donné.


Mais le Catalan ne mènera la course que très temporairement, bientôt passé par les GSX-RR d’Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Six pilotes semblaient alors se démarquer très légèrement : ces trois hommes, accompagnés de Takaaki Nakagami (LCR Honda Castrol), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) et Johann Zarco (Esponsorama Racing). Mais si Pol Espargaró était en mesure de rester au contact des Suzuki, ce ne fut en revanche pas le cas du trio, initialement installé dans son sillage.

En cours de route, on perdait parallèlement Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) sur un problème technique, puis Francesco Bagnaia (Pramac Racing) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) ; l’Italien et le Britannique s’étant quant à eux piéger.

De plus en plus menaçant, Joan Mir portait finalement une attaque sur Alex Rins au 17e passage et son coéquipier n’était plus en mesure de répliquer. Le Majorquin se forgeait même quelques mètres d’avance. Alex Rins résistait par contre à Pol Espargaró pour offrir à Suzuki son premier doublé en catégorie reine depuis le GP d’Allemagne 1982.


Pol Espargaró grimpait donc sur la troisième marche du podium ; son quatrième cette année. Takaaki Nakagami se vengeait au bout du compte de Miguel Oliveira. Le Japonais terminait ainsi quatrième de cette épreuve. Johann Zarco, plus en difficulté sur la fin, héritait pour sa part du neuvième rang, débordé par Jack Miller (Pramac Racing), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui aura dû pour rappel effectué un Long Lap Penalty et Andrea Dovizioso (Ducati Team). Danilo Petrucci (Ducati Team) complétait le Top 10.

Support for this video player will be discontinued soon.

GP d'Europe : La conférence post-course !

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui partait de la pitlane, se classait à titre indicatif 13e. Au Championnat, Joan Mir se retrouve donc avec un avantage de 37 points sur le binôme Alex Rins – Fabio Quartararo. En d’autres termes, ce dernier disposera d’une première balle de match dès le week-end prochain sur ce même tracé.

Le Top 10
1. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar)
2. Álex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +0.651
3. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) +1.203
4. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +2.194
5. Miguel Oliveira - (Red Bull KTM Tech3) - +8.046
6. Jack Miller - (Pramac Racing) - +8.755
7. Brad Binder - (Red Bull KTM Factory Racing) - +10.137
8. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +10.801
9. Johann Zarco - (Esponsorama Racing) - +11.550
10. Danilo Petrucci - (Ducati Team) +16.803

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP d’Europe et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

Support for this video player will be discontinued soon.

MotoGP™ : Qui a donc triomphé au GP d'Europe ?

Recommandés