Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

2020, année de la triple couronne pour Suzuki ?

La marque se retrouve propulsée en tête au Championnat constructeurs et fait un grand pas vers le titre aux autres classements…

Le clan Suzuki aura véritablement marqué les esprits ce dimanche, en allant chercher un doublé historique à Valence. En effet, voilà 38 ans qu’une telle situation ne s’était plus produite en catégorie reine. La dernière fois que deux représentants de la marque japonaise y avaient terminé aux avant-postes, c’était plus exactement au GP d’Allemagne 1992. Randy Mamola avait ce jour-là triomphé devant Virginio Ferrari.


Mais au-delà de la course en elle-même, ce sont d’importants points inscrits au Championnat… et sur tous les tableaux. Au classement pilotes tout d’abord, Joan Mir voit son avantage considérablement augmenter, avec ce tout premier succès décroché en MotoGP™ devant Alex Rins : une victoire qui, conjuguée à cette 14e place de Fabio Quartararo, lui permet de compter 37 points d’avance sur son plus proche poursuivant au lieu de 14. En d’autres termes, le Majorquin disposera d’une première balle de match dès le week-end prochain.

Et en seconde position, à égalité de points avec Fabio Quartararo, qui retrouve-t-on justement ? Un certain Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui hier encore pointait au sixième rang. Ce véritable bond, le Catalan le doit surtout à sa régularité du moment. Preuve en est : sur ces cinq dernières épreuves, le n°42 n’aura manqué qu’un seul podium. Au total, il en compte donc quatre, contre sept pour son coéquipier. Pour rappel, le dernier sacre d’un pilote Suzuki dans la cour des grands remonte à 2000, avec Kenny Roberts Jr.

Par ailleurs, 82 points séparent désormais le team Suzuki Ecstar du Petronas Yamaha SRT au Championnat du Monde par équipes ; soit presque le double en l’espace d’un week-end. Là-encore, le titre lui tend désormais les bras. Même chose au Championnat du Monde constructeurs. Certes les écarts sont bien moins conséquents. Mais Yamaha s’est vue écoper d’une sanction pour avoir eu recours à deux fabricants de valves différents avant même de consulter le MSMA et depuis quelques semaines, Ducati est à la traîne. Conséquence avec ce nouveau résultat : Suzuki s’empare des rênes pour sept unités, alors qu’elle était jusque-là deuxième.

Bref les choses se présentent assez bien pour Suzuki en termes de triple couronne. À voir quel sort leur réservera le Grand Prix de Valence dans une semaine.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés