Achat de billets
Achat VidéoPass
News
4 jours ago
By motogp.com

Mir, 20 ans après Kenny Roberts Jr…

Le n°36 succède à l’Américain, dernier pilote Suzuki à avoir été sacré en catégorie reine.

La sentence est finalement tombée : Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) est le Champion du Monde 2020 ! À vrai dire, le Majorquin abordait ce GP de Valence avec une confortable avance, puisque 37 points le séparaient du binôme Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) – Alex Rins (Team Suzuki Ecstar). Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) pointait de son côté à 41 unités ; tandis que les Italiens Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) accusaient 45 longueurs de retard.

Mir Champion du Monde MotoGP™ 2020

Et en ce dimanche le n°36 aura réalisé une course sage, ne prenant pas le moindre risque pour assurer une septième place. Dans le même temps, Fabio Quartararo partait à la faute après seulement dix tours en tentant de rattraper ce terrain précédemment perdu dans un tout droit. Andrea Dovizioso et Maverick Viñales ne faisaient quant à eux pas mieux que huitième et dixième. Alex Rins échouait pour sa part au pied du podium. Seul Franco Morbidelli lui reprenait de gros points, mais pas suffisamment pour venir l’inquiéter à deux manches du but. En effet avec 29 points d’avance sur le transalpin, le pilote des Baléares ne peut dorénavant plus être rejoint.

Joan Mir s’adjuge ainsi le titre, son deuxième après celui décroché en 2017 dans le cadre du Moto3™. Tout un symbole pour Suzuki, qui fête justement cette saison le 100e anniversaire de sa fondation. Cette couronne, la marque d’Hamamatsu l’attendait d’ailleurs depuis longtemps, puisque la dernière fois qu’un pilote avait été sacré sous ses couleurs en catégorie reine, c’était il y a très exactement 20 ans avec Kenny Roberts Jr. Cette saison-là, l’Américain avait raflé pas moins de neuf podiums pour quatre succès. Avant lui, il y avait eu Kevin Schwantz en 1993, Franco Uncini en 1982, Marco Lucchinelli en 1981, mais aussi Barry Sheene en 1977 et 1976. En d’autres termes il s’agit du sixième sacre à ce niveau de la compétition… Un joli cercle que rejoint donc Joan Mir !


Mais autre bonne nouvelle, le team Suzuki Ecstar est également certain de repartir avec le trophée de la meilleure équipe, puisque le Petronas Yamaha SRT est désormais à 79 longueurs. Au bout du compte, il ne resterait donc plus que la couronne constructeur à aller chercher pour cette marque, revenue en catégorie reine il y a cinq ans ; une ascension que retraçaient au passage Davide Brivio et Ken Kawauchi dans leur interview. Cette mission est entièrement à leur portée sachant qu’ils sont actuellement en tête, à égalité avec Ducati. Le clan Suzuki y parviendra-t-il ? Réponse dans une semaine au Portugal.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.