Achat de billets
Achat VidéoPass
News
12 jours ago
By motogp.com

Qui a le meilleur rythme pour le GP du Portugal ?

motogp.com vous propose une analyse des chronos enregistrés durant les FP4, cette séance propice aux longs runs.

Cette séance, disputée sous des températures bien plus clémentes qu’au cours des derniers week-ends de courses, nous aura permis d’observer le rythme des pilotes en FP4 dans des conditions idéales. La session aura été dominée par Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing), mais le Catalan a-t-il pour autant le rythme pour gagner la course ce dimanche au Portugal ? motogp.com vous dit tout.

Le pilote officiel KTM aura à vrai dire couvert sept tours en hard/hard, dont trois en 1’40, tout comme le poleman du jour Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3). Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) qui partira deuxième en course derrière le Portugais effectuait lui aussi trois tours en 1’40 sur une série de six, avec la même configuration pneumatique.

Johann Zarco (Esponsorama Racing) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), également dans un bon rythme, auront eux aussi effectué trois pointes en 1’40 sur des runs de sept et six tours, en revanche ils avaient tous deux fait le choix d’un pneu medium à l’avant.

D’autres concurrents ont toutefois effectué des simulations bien plus significatives, à l’instar de Stefan Bradl (Repsol Honda Team), qualifié sixième sur la grille et qui aura enregistré pas moins de six tours en 1’40 sur les sept qu’il parvenait à enchainer lors de sa deuxième sortie. Le pilote Allemand pourrait-il être le dixième vainqueur de cette saison 2020 ? Il faudra en tout cas le surveiller de près.

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) de son côté jouait pleinement la carte de la simulation de course, en alignant 14 tours d’affilée, dont quatre en 1’40.

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), respectivement cinquième et huitième en qualifications, parvenaient également à enregistrer quatre chronos chacun en 1’40 sur des runs de sept et six tours.

Il faudra également garder un œil sur Jack Miller (Pramac Racing), troisième de ces qualifications, qui aura aligné 13 tours avec une incroyable régularité puisqu’il comptabilisait huit tours en 1’41 et un chrono en 1’40.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.​