Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By motogp.com

Oliveira triomphe à domicile !

Sur ses terres, le Portugais aura livré un véritable récital…

Ce samedi, Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3) était devenu le premier Portugais à signer une pole position en catégorie reine : une prestation qui ne pouvait pas mieux tomber pour son épreuve nationale. Mais le natif de Pragal refusait de s’emballer, affirmant vouloir terminer le travail… Finalement le n°88 accomplissait avec brio sa mission, comme en atteste cette course menée de bout en bout et ces trois secondes d’écart, qui le séparaient de son plus proche poursuivant Jack Miller (Pramac Racing) à l’arrivée !

Résumé : L'hymne portugais résonne sur Portimão

Le représentant du team Red Bull KTM Tech3 signait à vrai dire un parfait envol, pour négocier le premier virage en tête devant Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Jack Miller (Pramac Racing). Très rapidement, il leur faussait d’ailleurs compagnie... Plus personne ne le reverra !

Franco Morbidelli et Jack Miller se détachaient quant à eux très légèrement du reste du peloton, alors emmené par Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). Mais le Britannique marquait progressivement le pas. Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), qui venait de se débarrasser de Stefan Bradl (Repsol Honda Team) s’empressait alors de le doubler, pour grimper au quatrième rang.

De son côté, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) connaissait de nouveau un calvaire. Doublé par Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), Andrea Dovizioso (Ducati Team), Alex Márquez (Repsol Honda Team), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) et bien d’autres, ‘El Diablo’ se voyait ainsi repoussé en 14e position.

À l’inverse, Johann Zarco (Esponsorama Racing) grappillait du terrain. Le Français allait même s’emparer provisoirement de la cinquième place. Les derniers tours seront en revanche plus difficiles pour le pilote du team Esponsorama Racing, puisqu’il achevait ce Grand Prix tout juste dans le Top 10. L’addition était encore plus salée pour Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), victime d’un problème électronique. Fort heureusement le Majorquin avait été sacré une semaine plus tôt !

À quelques hectomètres du drapeau à damier, Jack Miller attaquait ensuite Franco Morbidelli et cette fois-ci l’Australien était en mesure de conserver l’ascendant sur son adversaire. La hiérarchie n’évoluera plus.

Miguel Oliveira, qui rejoindra le team officiel à compter de 2021, décrochait ainsi son deuxième succès en MotoGP™ devant Jack Miller et Franco Morbidelli. Pol Espargaró terminait pour sa part cinquième. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) battait quant à lui le trio Andrea Dovizioso – Stefan Bradl – Aleix Espargaró. Álex Márquez finissait neuvième.

GP du Portugal : La conférence post-course !


Course à oublier pour Alex Rins, au bout du compte classé 15e. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) ne faisaient pas mieux que 11e et 12e. Franco Morbidelli s’adjuge donc le trophée de vice-Champion devant Alex Rins. Pas de triple couronne pour Suzuki car le titre constructeur revient à Ducati !

Le Top 10 :
1. Miguel Oliveira - (Red Bull KTM Tech3)
2. Jack Miller - (Pramac Racing) - +3.193
3. Franco Morbidelli - (Petronas Yamaha SRT) - +3.298
4. Pol Espargaró - (Red Bull KTM Factory Racing) - +12.626
5. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +13.318
6. Andrea Dovizioso - (Ducati Team) - +15.578
7. Stefan Bradl - (Repsol Honda Team) - +15.738
8. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +16.034
9. Alex Márquez - (Repsol Honda Team) - +18.325
10. Johann Zarco - (Esponsorama Racing) - +18.596

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP du Portugal et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Qui a donc triomphé au GP du Portugal ?

Recommandés