Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

De nouveaux prétendants à la couronne en 2021 ?

Cette année 2020 aura vu émerger de nouveaux noms, prêts à tout pour venir disputer le titre la saison prochaine.

Tags MotoGP, 2020

Cette saison 2020 nous aura offert, en dépit des circonstances quelque peu particulières, du grand spectacle, avec pas moins de neuf vainqueurs différents, un total 15 pilotes représentés sur le podium, des concurrents évoluant sous les couleurs de team satellite qui auront raflé la moitié des victoires et un nouveau Champion du Monde en la personne de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Voilà d’ailleurs 20 ans que la marque d’Hamamatsu n’avait plus décroché la moindre couronne !

Et cette année, cinq nouveaux pilotes auront fait leur entrée dans le cercle des vainqueurs : Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech3), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et donc Joan Mir… ce qui nous laisse présager une autre saison grandiose !

Justement qui serait en mesure de pouvoir prétendre à la couronne ? On pourrait facilement lister dix noms, voire 11.

Outre Joan Mir, qui se sera montré de loin le plus régulier cette saison avec pas moins de sept podiums au compteur et qui remettra son titre en jeu, il faudra également surveiller son coéquipier Alex Rins (Team Suzuki Ecstar). Lauréat du GP d’Aragón, le Catalan dispose de la même machine, a terminé troisième du Championnat et aura eu le temps de récupérer de son épaule !

On peut s’attendre également à ce que Marc Márquez (Repsol Honda Team) prenne sa revanche après un an passé loin des circuits et à ce que Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) réagisse. Auteur d’un succès à Misano, le n°12 n’aura à vrai dire pas connu le final espéré, avec une Yamaha en retrait comparé à la concurrence. Mais la marque aux diapasons entend bien trouver des solutions à ses problèmes cet hiver.


De la même façon, Fabio Quartararo aura soif de revanche, lui que beaucoup voyait dominer la saison au vu de son coup d’envoi en fanfare à Jerez et de ces prestations obtenues pour sa première année dans la cour des grands. ‘El Diablo’ réussissait malgré tout à signer trois triomphes, avant de quelque peu s’éclipser et de terminer huitième du classement général. N’oublions pas que le Français sera par ailleurs promu à compter de la saison prochaine au sein du team officiel… tout comme Jack Miller (Pramac Racing) chez Ducati ; un autre concurrent à surveiller. Cette année, l’Australien se sera hissé à quatre reprises parmi les trois premiers.

Francesco Bagnaia (Pramac Racing) aura également connu quelques coups d’éclat. Ce podium obtenu à Misano en est la plus belle des démonstrations et une victoire aurait presque pu s’offrir à lui une semaine plus tard, sans cette chute survenue en tête de course. De prometteurs résultats qui ne faisaient néanmoins pas oublier ses irrégularités. Le natif de Turin espère donc à présent rectifier le tir en compagnie du team officiel.  

D’autres se montraient bien plus surprenants à l’image de Miguel Oliveira, qui s’illustrait par deux fois en Styrie et sur ses terres de Portimão. Et le Portugais est bien décidé à poursuivre son ascension en 2021, surtout qu’il y deviendra pilote d’usine aux côtés de Brad Binder. Le n°88 ne s’en est d’ailleurs pas caché. Le Sud-Africain aura lui aussi vécu son moment de gloire, plus exactement à Brno. Il s’agissait au passage de la toute première victoire de KTM en catégorie reine. Pourtant, le natif de Potchefstroom n’effectuait que ses débuts. Il ira jusqu’à s’offrir le trophée de Rookie of the Year, face à un Alex Márquez (Repsol Honda Team), qui aura mis un certain temps à trouver ses aises.


Mais s’il y en a deux qui auront étonné c’est bien Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) ! Le représentant KTM rêvait de s’illustrer avec la RC16 avant de rejoindre le clan Honda. Son vœux n’aura finalement pas été exaucé. Il n’empêche qu’il n’aura pas manqué grand-chose comme en témoignent ces cinq podiums. « Si je peux le faire avec KTM, je peux le faire avec la RCV, » déclarait-il à l’issue de la grande finale, d’autant plus que les deux motos ont des styles assez similaires... Et nul doute que la présence de Marc Márquez de l’autre côté du box le motivera encore plus !


L’Italien aura pour sa part su avaler sa frustration quant au fait d’avoir un package ‘inférieur’ à ses camarades de chez Yamaha, pour inscrire trois succès et terminer dauphin de Joan Mir, rien que ça… De quoi susciter l’admiration de Valentino Rossi, bien conscient d’avoir face à lui un concurrent redoutable pour 2021.

Bref autant de noms, répartis sur cinq machines différentes, qui pourraient bien venir jouer le titre. Et on n’est pas à l’abri de quelques surprises, on l’a bien vu cette année. Alors rendez-vous en mars !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.