Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Mir désigné comme ‘l’adversaire n°1’ par Rins !

Le Catalan évoquait son coéquipier, le départ de Davide Brivio et bien d’autres sujets dans une récente interview.

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) donnait une interview ce lundi depuis Portimão : un entretien organisée par sa propre équipe visant à donner de ses nouvelles à cinq semaines du premier Test Officiel. Le Catalan y abordait bien sûr le départ de Davide Brivio, ses préparatifs, tout en faisant part de ses ambitions.

Et la compétition promet selon lui d’être relevée cette année, à commencer dans son box. « On a pour habitude de dire que votre coéquipier est votre premier rival. Mais c’est encore plus le cas avec Joan, car il est le Champion du Monde sortant. Nul doute qu’il fera tout pour conserver sa couronne. De mon côté, je vais me donner à 100% pour le battre, commence-t-il par déclarer avant de reprendre. Je pense que la concurrence sera rude. Rien que l’an passé, on a eu de nombreux vainqueurs et le fait que les courses s’enchaînent ont également pesé dans la balance. Alors la clé sera une fois de plus la régularité. »

Rins : « Je suis si content pour lui et Suzuki ! »

Mais une question que tout le monde se pose est ‘à quand le retour de Marc Márquez ?’ « C’est difficile de savoir, où est-ce qu’il en est réellement dans sa récupération, répond-t-il. Les gens parlent beaucoup de lui, mais personne ne saura quand est-ce qu’il reviendra jusqu’au dernier moment, car le passé il a souvent caché la gravité de ses blessures, donc on verra bien. Quoi qu’il en soit, je considère Joan comme l’adversaire n°1. »

En parlant de Marc Márquez, lui aussi avait souffert de problème à l’épaule, mais le représentant de Suzuki s’en était mieux sorti que son compatriote. « Je suis vraiment surpris, reconnaît-il. Je n’ai plus aucun problème à l’épaule, je vois une sacré différence quand je m’entraîne. Ça m’apportera une certaine stabilité. Plus que jamais je me sens prêt à me battre pour le titre ! »

Le n°42 avait également quelques mots pour son ancien team manager Davide Brivio… « Il va nous manquer. On discutait beaucoup, on se faisait des blagues et en dehors de ça, il m’a toujours donné de bons conseils, confie-t-il. J’espère qu’on aura l’occasion de le revoir sur certaines courses. Quoi qu’il en soit, je lui souhaite bonne chance dans son nouveau challenge […] La veille de l’annone, il m’a appelé pour me dire qu’il partait. Au départ, je ne l’ai pas cru, ça a été un choc aussi bien pour moi que pour toute l’équipe. Visiblement, Suzuki ne souhaite pas le remplacer pour le moment et s’ils pensent de la sorte, c’est que c’est la meilleure décision. Difficile à vrai dire de nommer aussi rapidement à ce poste. Alors autant rester comme ça, surtout si ça se passe bien. »

Le retour de Suzuki en MotoGP™ raconté par Brivio

En effet, dans son ensemble, la météo est plutôt au beau fixe. Le pilote ibérique a terminé troisième du Championnat, même si des améliorations restent toujours à apporter. « Il y a toujours un moyen de progresser. On est déjà à un niveau très élevé et j’en suis ravi, car nous avons travaillé très dur pour en arriver là. Nous sommes à notre place. La moto ne pourra certes pas évoluer, hormis le carénage, mais je pense qu’elle est déjà ultra performante. Pour ma part, je vais continuer de travailler dur ! » Le ton est donné…

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques