Achat de billets
Achat VidéoPass
News
15 jours ago
By motogp.com

Carchedi : « Pas question de changer d’approche ! »

Le chef mécanicien de Joan Mir prend la parole à trois semaines du premier Test Officiel prévu au Qatar.

Tags 2021

Ce mardi, outre la présentation du Sky Racing Team VR46, les médias avaient la possibilité de s’entretenir avec Frankie Carchedi, le chef mécanicien de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) : une media debrief organisé à distance, qui s’inscrit dans la lignée de ceux d’ores et déjà réalisés en compagnie du Champion du Monde justement, de son coéquipier Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et du Project Manager Shinichi Sahara.

Mais avant de repartir pour une nouvelle saison aux côtés de Joan Mir, Frankie Carchedi évoquait justement la relation qu’ils entretiennent ensemble et la première impression qu’il lui avait faite il y a trois ans. « J’ai su dès le départ qu’il avait quelque chose de spécial, on a pu le voir dès sa première course. Je pense pas qu’il ait changé quoi que ce soit. Il savait parfaitement ce qu’il voulait. Je ne suis pas certain que tout le monde aurait misé sur lui. Mais nous, on y croyait, déclare-t-il. Quand on a commencé à travailler ensemble, je lui ai bien fait comprendre que notre relation serait basée à 100% sur l’honnêteté. Parfois il y a un truc qu’il ne fait pas correctement, parfois c’est moi qui suis en tort, mais on s’en sort toujours et puis c’est aussi une façon d’explorer ce dont on est capable ! »

'Le meilleur est encore à venir' pour Suzuki !

Et ce titre tout fraîchement obtenu ne changera en rien leur façon de travailler, assure Frankie Carchedi. « Il ne changera pas d’approche, affirme-t-il. Il continuera de songer course par course, séance après séance. À ses débuts, il y a eu des dépassements assez saignants à son égard, des manœuvres où il n’a pas eu d’autres choix que d’écarter. J’aimerais croire qu’il se fera un peu plus respecter en piste désormais, mais j’en suis pas si sûr… »

Oui, en tant que Champion du Monde sera exposé à une certaine pression, mais Frankie Carchedi fait remarquer qu’il y a déjà été confronté, mieux encore elle l’a rendue plus fort. « Je pense qu’il s’est forgé dans la pression. Début 2019, je crois me souvenir qu’on a enchaîné six ou sept courses sans le moindre point, rappelle-t-il. À Austin, il a fait un faux départ, au Mugello il s’est sorti et puis il y a eu cet accident à Brno. Je pense que tout ça lui a permis de mieux appréhender au moment venu, les différentes situations rencontrées en 2020. »

Autre point fort : l’unité qui règne au sein de la structure et contrairement à ce qu’on a pu récemment lire sur la toile, Suzuki ne fait aucune distinction entre ses deux pilotes. La priorité étant donnée à la marque. « Chez Suzuki, il n’y a pas de n°1, nous sommes une équipe à taille humaine. Ils disposent de la même machine, du même soutien, précise-t-il. À la rigueur, un pilote peut avoir plus de requêtes, mais c’est tout. Nous souhaitons juste voir nos deux représentants aux avant-postes et la moto est développée de telle sorte à pouvoir convenir aux deux. Au bout du compte, c’est le succès de la marque qui prime. Autrement dit, si Alex est sacré à la place de Joan, nous serons tout aussi heureux, même si l’idéal serait qu’ils puissent se battre l’un contre l’autre. »

La Suzuki est-elle la meilleure moto du plateau ?

En termes de performances pures et dures, des choses restent par ailleurs à améliorer, même si la GSX-RR est pour beaucoup considérée comme la favorite. « Ça serait mentir de ne pas dire que parmi les choses à améliorer, il y a notre position sur la grille. Mais comme toujours chez Suzuki, notre attention n’est pas seulement portée sur un domaine. Nous faisons évoluer petit à petit l’ensemble de notre package. Sur le papier, plus on est bien qualifiés, plus ça simplifie la tâche. Mais toute la difficulté réside dans le fait d’améliorer nos séances du samedi après-midi, sans pour autant perdre nos points forts en course. L’an passé, on notait déjà un certain mieux car nous étions directement en Q2 dans 90% des cas, indique-t-il. À nous de trouver le juste milieu. »

L’ensemble du clan Suzuki se retrouvera à présent début mars pour le premier Test Officiel au Qatar.

Et sachez qu'un documentaire - intitulé 'Inside Suzuki: The Crowning Moment' - vous résumant cette folle saison 2020 de Suzuki, sortira très prochainement. Alors restez connectés !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés