Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Martín, sur les traces de Lorenzo chez Ducati ?

Cette semaine, partez à la découverte de cet autre rookie du MotoGP™, qui évoluera pour le compte du Pramac Racing : Jorge Martín.

Cette année encore, certains transfuges du Moto2™ font leur ascension en MotoGP™, parmi lesquels Jorge Martín (Pramac Racing) : un nouveau défi que le Madrilène, sacré Champion du Monde Moto3™ en 2018, affrontera sous les couleurs du team Pramac Racing. D’où vient-il et comment s’est-il hissé à ce niveau ? motogp.com vous retrace son parcours.

Son histoire débute dans les rangs de la Red Bull MotoGP Rookies Cup qu’il rejoint en 2012 et sa troisième tentative s’avérait la bonne, puisque le pilote ibérique y empochait le titre. De quoi lui ouvrir les portes du mondial avec le team Mapfre Mahindra Aspar. Malheureusement, pour ses débuts, l’Espagnol allait y manquer de régularité. En 2015, il allait tout de même inscrire un podium, son tout premier en République tchèque.

Finalement, il faudra attendre 2016 pour assister à un réel déclic, une fois recruté par Del Conca Gresini Racing Moto3. Il leur offrira en effet pas moins de neuf poles et neuf Tops 3 dont une victoire, obtenue lors de la grande finale à Valence, si bien qu’il se classait quatrième de cette édition 2017… Mais ce n’était rien à côté de ce qui l’attendait en 2018 ! Cette saison-là, même si Marco Bezzecchi et son coéquipier Fabio Di Giannantonio lui donnait du fil à retordre, ‘Martinator’ triomphait à sept reprises. Du coup ce dernier raflait la couronne dès Sepang.

Retour sur la saison du Champion Moto3™ #Mart1nator

En toute logique, Jorge Martín grimpait donc en Moto2™ et après une certaine période d’adaptation, le représentant du team Red Bull KTM Ajo réussissait à figurer parmi les trois premiers au Japon et en Australie. De gros espoirs l’entouraient pour 2020. Malheureusement, le n°88 était contraint de manquer deux épreuves à cause du Covid-19. Lequel concédait alors du terrain, que plus jamais il ne sera en mesure de récupérer, malgré un total de deux succès et quatre autres podiums.

Il n’empêche que son potentiel suscitait l’intérêt de plusieurs marques à l’image de KTM, Honda ou encore Ducati. Néanmoins c’est vers la marque de Bologne qu’il se tournait, convaincu par ‘ces valeurs et cette façon de travailler commune’, comme expliqué dans une récente interview accordée au journal Marca.

Jorge Martín officiera ainsi au guidon d’une Desmosedici, ce qui n’est pas sans rappeler un certain Jorge Lorenzo il y a trois ans. Et la nouvelle recrue du team Pramac Racing y débarque avec de grandes ambitions, puisqu’outre le trophée de Rookie of the Year, il se verrait bien allait chercher un Top 10 au général et pourquoi pas quelques podiums ! Y parviendra-t-il ? Premiers éléments de réponse dès le Qatar, pour le premier Test Officiel.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés