Achat de billets
Achat VidéoPass
News
6 jours ago
By motogp.com

Fellon : « 2021 ? Une année pour apprendre ! »

motogp.com a pu s’entretenir avec ce jeune tricolore avant ses grands débuts en Championnat Monde Moto3™.

Tags Moto3, 2021

Trois pilotes porteront nos couleurs en Championnat du Monde à compter de cette année et pour cause ! Lorenzo Fellon rejoint les rangs du Moto3™, plus exactement au sein du team SIC58 Squadra Corse. L’Avignonnais, tout juste âgé de 16 ans, roulait jusqu’à présent de l’autre côté des Pyrénées, en FIM CEV Repsol, après avoir terminé cinquième de l’édition 2019 de la Red Bull MotoGP Rookies Cup.

Une nouvelle étape se présente donc à lui : un nouveau chapitre de sa carrière, qu’il évoque en exclusivité au micro de motogp.com. « Forcément, je suis très honoré, c’est un rêve qui se réalise, commence-t-il par affirmer. Mais je sais aussi que ça va me demander encore plus d’efforts ; raison pour laquelle je souhaite garder la tête sur les épaules. »

Parfaitement conscient du challenge qui l’attend, le Français n’a d’ailleurs pas chômé cet hiver pour mettre toutes les chances de son côté ! « Mon hiver aura été beaucoup plus intense comparé aux années précédentes, que ça soit en termes de préparation physique, mentale ou sur la moto, explique-t-il. On sent que le niveau grimpe d’un cran… Après la base reste la même. Je conserve également le même coach, le même entourage. »

« En France, c’est devenu un peu compliqué de rouler en ces temps de Covid, ajoute-t-il. Donc généralement on se rend deux ou trois semaines en Espagne. Là, je repars dès samedi et j’y resterai jusqu’au 10 mars. Les 23, 24 et 25 février, je serai en essais avec mon équipe. Ensuite je descendrai à Jerez avec ma R6, je remonterai à Valence, je ferai un détour par Almeria et je reviendrai en France pour poursuivre ma préparation physique. L’objectif étant d’acquérir un maximum de sensations, afin d’arriver au top de ma forme. »

Lorenzo Fellon aura à vrai dire tous les outils à sa disposition pour s’épanouir dans cette équipe, dont la qualité n’est plus à prouver. Pas question donc de se stresser ! « Les choses sont allées assez vite, révèle-t-il au sujet de sa titularisation chez SIC58 Squadra Corse. Mon manager était en contact avec Paolo Simoncelli. Comme il a une équipe en FIM CEV Repsol, il avait suivi mon parcours et mon profil l’intéressait. Finalement, avant la première course d’Aragón, on se donnait rendez-vous pour signer le contrat : un accord de deux ans en l’occurrence, qui me permettra d’aborder la première année sans pression. En tout cas, je suis ravi de rejoindre cette structure. Leur moto est performante, ce sont de vrais professionnels et ils ont une certaine expérience ! En plus de ça, le cadre y est familial. Je pense donc que j’y trouverai facilement mes marques. Au-delà de progresser en tant que pilote, ils m’aideront à devenir une meilleure personne. »

Justement, quelles sont ses attentes pour cette saison 2021 ? « Découvrir les circuits sur lesquels je n’ai jamais roulé, y collecter un maximum d’informations et apprendre tranquillement, tout en analysant les données du chevronné Tatsuki Suzuki, qui sera mon coéquipier, répond-t-il. Je n’ai pas encore discuté avec lui, mais je pense qu’on aura l’occasion de faire plus ample connaissance lors du prochain Test. Je suis heureux de l’avoir à mes côtés, je vais pouvoir m’inspirer de lui. Il n’y a plus qu’à ! Et pourquoi ne pas faire quelques coups d’éclat sur les tracés que je maîtrise ?! »

Le tricolore abandonnera au passage son n°5, qui l’accompagnait depuis maintenant quelques années, pour le n°20. « J’ai été un peu en contact avec Fabio par le passé et le 20 est aussi un numéro fétiche, qui revient très régulièrement dans mon quotidien, dit-il pour justifier son choix. En 2015, j’avais déjà dû opter pour un autre numéro, car pareil le n°5 était pris et je m’étais orienté vers le n°20. À l’époque, ma moto était blanche et rouge, alors j'ai pensé que ça serait comme un retour au source. »

Et ce n’est désormais plus qu’une question de jours, avant qu’il n’étrenne cette Honda bicolore, floquée du n°20…

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés