Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

RC213V vs RC213V-S : Quelles différences ?

Plus d’explications sur cette moto d’entraînement que Marc Márquez aura utilisée ce mardi à Montmeló.

Tags MotoGP, 2021

À défaut de pouvoir rouler avec leur prototype durant la trêve hivernale ou plus généralement en dehors d’un Test Officiel, beaucoup de pilotes ont recours à des machines de Superbike pour s’entraîner : une pratique commune ; illustration pas plus tard qu’hier avec Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui souhaitait tester sa condition physique au guidon d’une RC213V-S sur la piste de Barcelona-Catalunya.

Cette moto est directement inspirée des RC213V de 2013 et 2014 ; ainsi que de la RCV1000R engagée en 2014, à l’époque de la catégorie Open. L’ADN du MotoGP™ y est donc grandement présent. Mais en dépit de son allure de prototype et du son émis, il y a un certain nombre de disparités, qui en font plus une machine de série.

Marc Márquez déjà prêt pour le Qatar ?

La ressemblance est indéniable : la RC213V-S étant pourvue d’un châssis, d’un bras oscillant et d’un moteur similaire à celui de la RC213V, si ce n’est que des ajustements techniques ont été opérés pour la rendre ‘utilisable’ sur la route. Mais la plus grande différence repose très certainement sur le moteur. Le modèle S n’employant pas le système de valves pneumatiques, mais un système classique de valves à ressort hélicoïdal, qui crée beaucoup moins de puissance.

L’autre grand contraste provient de la boite de vitesses seamless, dont ne dispose pas la RC213V-S. Au bout du compte, la version S ne délivre que 159 ch, au lieu des 212. Comparez ça à la full spec Grand Prix de l’époque et on estimait à 240-250 ch produits par la RC213V 2013/2014.

En résumé, on pourrait dire que la RC213V-S est une Superbike ‘spéciale’, qui reprend le meilleur du MotoGP™ pour l’appliquer à la route ; raison pour laquelle en six ans, nous avons vu de nombreux pilotes s’entraîner avec. Son châssis rigide très mince rend cette déclinaison S légère et particulièrement agile, de quoi coller au plus près avec les sensations éprouvées au guidon d’une MotoGP™. Ajoutez-y en bonus ce V4, ancienne variante du screamer, qui nous replonge dans les Honda d’autrefois.

En tout cas l’idée d’adapter le modèle MotoGP™ à la route n’est pas nouveau. Souvenez-vous en 2008, Ducati avait déjà dévoilé une Desmosedici RR, également dotée d’un V4. Cette moto était située à mi-chemin entre la RR et RC213V-S, bien que d’une manière ‘diluée’.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés