Achat de billets
Achat VidéoPass
News
28 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ : À quoi ressemblera l’allocation de pneus en 2021 ?

Michelin nous explique quelle a été la stratégie optée pour cette année, en se basant sur l’expérience acquise en 2020.

Tags MotoGP, 2021

Une nouvelle saison se profile et en MotoGP™, Michelin y poursuivra ses fonctions de fournisseur officiel en pneumatiques. Garant d’une certaine continuité, la marque française détaille à quoi ressemblera son allocation cette année.

Michelin s’est ainsi concentré sur le développement de sa gamme 2020, en procédant à une simplification des références, tout en rendant ses pneus plus polyvalents et plus constants. « L’évolution de la gamme 2020 est basée sur l’expérience acquise en 2020, indique Piero Taramasso, le Manager de Michelin Motorsport Two-Wheel. Le changement de date appliqué à certaines épreuves nous a permis de tester nos gommes sur une large plage de température : des 60° observés à Jerez en plein mois de juillet, aux petits 13° de Barcelone en fin de saison. Nous avons pu étudier leur fonctionnement en conditions extrêmes et nous avons réalisé que certains mélanges étaient encore plus polyvalents que prévu […] La recherche des bons réglages a été le leitmotiv de cette saison 2020. Désireux de fournir les pneus les plus adaptés aux conditions de course, Michelin a proposé à ses partenaires plus de 35 spécifications différentes l’année dernière. »

Quels changements verra-t-on en 2021 côté pneumatiques ?

Et c’est là que la gamme ‘simplifiée’ rentre en jeu. Une réduction significative de pneus facilitera en effet les mises au point de la moto et permettra aux pilotes de mieux comprendre leurs avantages.

« La constance des pneus est la signature même de Michelin, explique-t-il. Nous avons donc travaillé pour rééquilibrer la situation, notamment en introduisant sur certains circuits des bandes de roulement asymétriques, notamment à l’avant, alors que jusqu’à présent nous proposions des mono-gommes. Grâce à l’ensemble des mesures prises par l’équipe de développement, nous avons recentré notre gamme vers un niveau de dureté légèrement supérieur à 2020, tout en préservant la performance pure. »

« Nous avons utilisé tous les éléments à notre disposition pour faire évoluer la gamme sans bousculer les codes, reprend-t-il. Nous nous attendons à une saison certes compliquée compte tenu de la Covid-19, mais ouverte et passionnante. Nos objectifs sont clairs : satisfaire nos partenaires en simplifiant la gamme et en augmentant la polyvalence, et battre de nouveaux records de durée en course, grâce à la constance de nos pneus. »

Alors quel package est exactement mis à disposition des pilotes à chaque week-end ?

SLICKS :
- À chaque Grand Prix, un pilote bénéficiera de 22 pneus slicks : 10 pour l’avant et 12 pour l’arrière.
- Ils peuvent composer leur allocation de pneus avant en choisissant un maximum de cinq pneus par spécification ‘soft’, ‘medium’ et ‘hard’.
- Dans le cas des 12 pneus arrière, la dotation se compose d’un maximum de six pneus ‘soft’, de cinq pneus ‘medium’ et de quatre pneus ‘hard’
- Les deux pilotes rescapés de la Q1 se verront attribuer un pneu avant slick de plus, qu’ils pourront choisir parmi les trois spécifications disponibles. Ils obtiendront également un pneu arrière slick ‘soft’ de plus.

PNEUS PLUIE :
- L’allocation standard est de 13 pneus pluie, notamment : six pneus avant et sept arrières des deux spécifications.
- Il y a cependant des exceptions. Si quatre des cinq séances d’essais, à savoir FP1, FP2, FP3, FP4 et qualifications sont déclarées sur piste mouillée, un train supplémentaire de pneus pluie sera attribué à chaque pilote. Par ailleurs, dans le cas où les Q1 et Q2 sont toutes deux déclarées sur piste mouillée, les pneus supplémentaires attribués seront de pneus pluie, de la spécification préférée du pilote. En revanche, si Q1 et Q2 sont déclarées sous des conditions différentes, la règle ne s’appliquera pas.

Les deux premiers week-ends se tiendront bien évidemment sur la piste Losail. Son emplacement au bon milieu du désert et ce vent qui ramène fréquemment du sable, la rendent assez abrasive. Et ce tracé a tendance à devenir de plus en plus glissant à partir du moment où le soleil se couche.

Les pneus disponibles pour ce GP Barwa du Qatar et ce GP Tissot de Doha seront donc les suivants : des pneus soft et hard dans leur version symétrique à l’avant, combinés à un pneu avant médium asymétrique, comme ça sera également le cas à l’arrière pour toutes les gommes. Le côté droit y sera renforcé afin d’affronter le nombre plus élevé de virages de ce côté (dix contre ‘seulement six à gauche). Si la pluie venait à tomber, cas extrêmement rare malgré tout : les pneus soft et médium avant seraient symétriques et les pneus arrière de la même composition asymétriques.

« Je suis très fier du travail réalisé par l’équipe Michelin, aussi bien à Clermont-Ferrand que sur le terrain, déclare Piero Taramasso. En dépit des conditions de travail difficiles, les femmes et les hommes de Michelin Motorsport ont complété le développement d’une gamme de pneus MotoGP™ revisitée en profondeur, à partir d’éléments techniques existants et sur la base de l’expérience de 2020. Les résultats des essais présaison sont très encourageants et les objectifs de développement ont été atteints. »

« Michelin est maintenant en mesure de proposer aux pilotes une gamme 2021 plus simple et polyvalente, qui facilite les réglages des motos, ajoute-t-il. Nous avons aussi travaillé sur la constance des pneus, en recentrant la gamme sur un niveau de dureté légèrement supérieur, tout en maximisant le grip et la performance […] Ces bénéfices ont été reconnus par nos partenaires lors des essais au Qatar. Durant les deux séances, Michelin a également contribué à la réalisation de deux records pour le MotoGP : le tour le plus rapide du circuit de Losail, réalisé par Jack Miller (Ducati Team) en 1’53.183’’, et la vitesse de pointe la plus élevée jamais atteinte, car la Ducati de Johann Zarco (Pramac Racing) a été « flashée » sur la ligne droite des stands à 357,6 Km/h ! »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés