Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Zarco enfile son costume de leader au Championnat

Un statut qu’il n’avait encore jamais eu le privilège d’endosser en catégorie reine.

« Je ne m’attendais pas à mener le Championnat quand je suis arrivé il y a un mois de ça au Qatar pour les Tests ! » Tels étaient les premiers mots de Johann Zarco (Pramac Racing) à l’arrivée de ce Grand Prix Tissot de Doha, qu’il achevait une nouvelle fois deuxième place. 

Zarco ne s’attendait pas à quitter le Qatar en leader…

Et pourtant, l’Avignonnais se retrouve bel et bien propulsé en tête du Championnat après deux épreuves, quatre points devant le binôme Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) / Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) : du jamais vu pour lui en bientôt cinq saisons de MotoGP™.

Avant lui trois autres tricolores avaient connu ce privilège en catégorie reine : Pierre Monneret en 1954 et Fabio Quartararo, pas plus tard que l’an passé.

À vrai dire, le n°5 aura su merveilleusement gérer ces deux courses, la première derrière Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), la seconde derrière Jorge Martín (Pramac Racing), qu’il finissait par devancer sur la ligne, bien que battu à chaque fois par une M1.

Mais au-delà même de sa position au classement général, ce résultat constituait également son 50e podium en mondial, son neuvième en catégorie reine : un cap qu’il est le premier à franchir en tant que Français.

Conscient d’avoir encore beaucoup de choses à apprendre avec cette Desmosedici pour gagner notamment ‘en aisance sur d’autres circuits’, la nouvelle recrue du team Pramac Racing veut désormais continuer de vivre le moment présent, sans trop se préoccuper du Championnat et le n°5 peut compter sur un environnement qui lui convient parfaitement.

« Ducati et le team m’ont su me redonner le sourire, » soulignait-il en conférence de presse, en référence bien sûr à cette période précédemment traversée chez KTM.  

Prochain rendez-vous dans l’immédiat : Portimão, un tracé où il aura à coeur de défendre son nouveau statut. L’an passé, Johann Zarco s’y était classé dixième, mais Jack Miller, qui évoluait alors sur sa moto, y avait arraché une deuxième position. Autant dire, qu’il aborde cette manche avec un certain optimisme !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.