Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Le nouveau Quartararo

C’est un Fabio Quartararo, qui aborde désormais les courses avec beaucoup plus de calme, qui aura triomphé ce dimanche.

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) n’aurait pas pu rêver de meilleur Grand Prix au Portugal et pour cause ! Ce dernier y empochait son deuxième succès d’affilée avec une confortable avance ; résultat qui lui permettait par la même occasion de s’emparer des rênes au Championnat pour 15 points.

Parti de la pole, ‘El Diablo’ réalisait un départ correct, mais là encore impossible de rivaliser face à certaines machines comme la Ducati, pourvue de son double holeshot device. Repoussé au sixième rang, le Niçois allait en définitive remonter un à un ses adversaires : de Marc Márquez (Repsol Honda Team) à Jack Miller (Ducati Lenovo), qui avaient bien failli être impliqués dans un accrochage avec Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), en passant par le tenant du titre et son compatriote Johann Zarco (Pramac Racing). Puis venait le moment d’attaquer Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) pour le déloger des commandes au neuvième tour : un leadership qu’il allait conserver jusqu’au bout. Mieux encore, ce dernier disposait du champ libre, dès lors où Alex Rins se faisait piéger à sept boucles du but.

« C’était bien de pouvoir être devant, d’attaquer à la limite, confessait le Français à l’arrivée. On savait qu’on était un peu mieux qu’Alex, même s’il parvenait à suivre. Dommage qu’il ait commis cette erreur. Au bout du compte, je crois que c’est une des courses les plus solides que j’aie faite. Bien évidemment, je préfère celle du Qatar. Ceci étant, c’était un Grand Prix différent. Quand vous êtes capable d’imprimer un tel rythme, vous êtes juste fier de vous-même et du team. »


C’est sûr que comparé à la saison passée, où Fabio Quartararo avait quelque peu perdu le contrôle des choses sur la fin, on peut observer une grande différence. À vrai dire, il expliquait avoir de son côté beaucoup grandi…

« Yamaha a fait d’énormes progrès comparé à l’an dernier et puis pour ma part, je me sens aussi beaucoup plus fort, indiquait-il en conférence de presse. En 2020, lorsque nos ultimes chances de pouvoir se battre pour le titre face à Joan se sont envolées après Aragón, je n’étais même pas frustré. J’ai beaucoup appris de l’an passé. Quand la moto ne fonctionnait pas, j’entrais dans un cercle négatif et en ce sens, j’ai totalement changé. J’essaie de rester positif, je pense que c’est la meilleure chose à faire. Quand je suis arrivé ici, je savais que la moto marchait. Même si certains éléments ne sont pas encore tout à fait au point, j’essaie de me concentrer seulement sur ce qui marche. […] Je pense que 70% est dans le mental. »

Fabio Quartararo prend désormais la direction de Jerez ; un circuit où il avait signé un doublé en 2020. De bon augure donc pour le n°20 !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés