Achat de billets
Achat VidéoPass
News
19 jours ago
By motogp.com

Jerez : Mir, Márquez et les autres à la traque de Quartararo

‘El Diablo’ mène le Championnat du Monde avec 15 points d’avance avant ce GP Red Bull d’Espagne.

Les pilotes du MotoGP™ s’apprêtent à investir le tracé de Jerez pour la quatrième étape du calendrier ; une épreuve que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) aborde comme grand favori à divers égards. D’une part, ‘El Diablo’ vient de s’emparer des rênes du Championnat compte tenu de ses deux succès consécutifs. Autre avantage non négligeable : le Niçois a remporté les deux épreuves disputées sur cette piste la saison passée, ses deux premières victoires à ce niveau de la compétition, en plus d’y être devenu le plus jeune poleman de l’histoire en 2019.


Ceci étant, nombreux sont ceux à vouloir lui faire barrage à commencer par Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), très exactement pointé à 15 longueurs de lui. L’Italien en est déjà à deux podiums cette année, dont un fraîchement acquis en ayant gagné pas moins de neuf positions en course. Et le Turinois a une revanche à prendre avec ce tracé, lui qui avait subi une casse moteur lors de sa dernière venue. Le n°63 figurait alors au second rang !

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), autrefois à égalité de points avec son coéquipier, fut pour sa part un des grands perdants du précédent Grand Prix, comme en atteste cette discrète 11e place. Autrement dit, le Catalan entend plus que jamais se rattraper sur cette manche, où il s’était classé deux fois deuxième en 2020.

Même chose pour Johann Zarco (Pramac Racing), qui sera exceptionnellement accompagné de Tito Rabat, puisque Jorge Martín (Pramac Racing) continue de récupérer de multiples opérations après son accident de Portimão. Le Français ayant laissé échapper les commandes du Championnat dans une chute, alors qu’il était en route vers un nouveau Top 2.


Et puis il y a aussi le Champion du Monde Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), dorénavant installé dans son sillage et récemment arrivé troisième au Portugal. Il y a un an, le Majorquin y avait débuté sa campagne 2020 sur un abandon, autant dire qu’il est bien résolu à faire oublier ce malheureux épisode. En tout cas, ces quatre hommes se tiennent en huit unités.

Mais les regards seront également rivés sur Marc Márquez (Repsol Honda Team) car c’est précisément sur ce circuit que le fer de lance Honda s’était cassé son humérus droit : une blessure qu’il traînera durant près de neuf mois ! Avant son accident, le natif de Cervera y avait un rythme bien plus soutenu que celui de ses adversaires. N’oublions pas qu’il s’y est par ailleurs illustré trois fois (en 2014, 2018 et 2019)... et qu'il vient d'arracher une septième place pour son grand retour au sein du plateau !


On surveillera aussi Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), qui s’est toujours hissé parmi les dix premiers jusqu’à présent… même si ce rendez-vous s’était soldé par deux résultats blancs lors de l’édition 2020. Sixième au général, le représentant Aprilia devance à ce stade Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), auteur d’une erreur en Algarve alors qu’il était au contact de Fabio Quartararo ! En juillet dernier, il avait pour rappel dû faire l’impasse sur le premier de ces deux événements à cause d’une fracture et d’une luxation au bras droit. Le pilote ibérique y avait malgré tout fini dixième au mérite, une semaine plus tard.

De son côté, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui nous aura offert une splendide remontée pour terminer cinquième du Grand Prix 888 du Portugal, est désormais huitième devant Enea Bastianini (Avintia Esponsorama) et Jorge Martín. À noter toutefois que la marque autrichienne n’a jamais fait mieux que sixième en Andalousie.


Il faudra enfin garder un œil sur Pol Espargaró (Repsol Honda Team), victime d’un problème ayant mis un terme prématurément à son ultime GP, sur Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) qui avait manqué de peu le podium en Andalousie, ainsi qu’au binôme du team Petronas Yamaha SRT. Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) aura connu un léger mieux à Portimão et compte bien chasser cette triste casse moteur, qui l’avait frappé ici-même en 2020, de son esprit. Valentino Rossi n’a quant à lui toujours pas inscrit le moindre point. Mais le transalpin, récemment parti au tapis, reste le concurrent qui s’est le plus imposé sur cette piste. Alors peut-il inverser la tendance ?

Soyez des nôtres ce vendredi à partir de 9h55 pour la première séance d’essais libres du Grand Prix Red Bull d’Espagne.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course MotoGP™ : Qui a donc triomphé en Espagne ?