Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By FIM CEV Repsol

Holgado, Aldeguer, Garcia et Roulstone brillent à Estoril

Ces quatre hommes se seront mis en évidence pour la première étape du FIM CEV Repsol, qui se tenait au Portugal.

La menace de pluie s’était finalement dissipée pour ce premier dimanche de compétition à Estoril et les téléspectateurs auront pu assister à des courses à suspense, où la victoire se sera à chaque fois décidée dans le dernier tour. Daniel Holgado (Aspar Junior Team) inscrivait ainsi son premier succès en Moto3™ ; tandis que Fermín Aldeguer (Boscoscuro Talent Team-Ciatti) signait un doublé au terme d’un magnifique combat face à Alonso Lopez (Boscoscuro Talent Team-Ciatti). En European Talent Cup enfin, deux nouveaux pilotes faisaient leur entrée dans le cercle des vainqueurs : Jacob Roulstone (Leopard Impala Junior Team) et David Garcia (Finetwork Hawkers Junior Team).

En Moto3™, la bataille aura fait rage entre sept pilotes. Mais Daniel Holgado, qui avait longtemps mené, parvenait tout compte fait à maîtriser David Salvador (TM Factory Racing Team) pour s’illustrer au guidon de sa GAS GAS. Leur rythme laisse d’ailleurs entrevoir qu’ils seront de redoutables concurrents au Championnat. David Alonso (Aspar Junior Team), directement promu de l’European Talent Cup, complétait le podium, après une folle remontée depuis la 12e place. Le rookie et poleman Ivan Ortola (Team MTA) ne faisait pour sa part pas mieux que huitième.

En Moto2™, la première épreuve aura opposé Fermin Aldeguer à Alonso López ; Lukas Tulovic (Liqui Moly Intact SIC Racing Team) se tenait en observateur jusqu’à cette chute – fort heureusement sans conséquence - survenue dans le virage 7. Il ne restait dès lors que les deux représentants du Boscoscuro Talent Team-Ciatti. Dans l’ultime boucle, Fermin Aldeguer portait au bout du compte une attaque qui s’avérait fructueuse. Adam Norrodin (Liqui Moly Intact SIC Racing Team) s’adjugeait quant à lui la troisième position : son meilleur résultat dans la catégorie.

Mais la deuxième manche allait nous réserver encore plus de spectacle ! Bien qu’un temps repoussé au 11e rang, Alonso Lopez se joignait rapidement au binôme de tête composé de Lukas Tulovic et Fermín Aldeguer. L’Allemand occupera brièvement le leadership, ralentissant quelque peu son adversaire et permettant à Alonso Lopez d’opérer définitivement la jonction. Le n°21 le délogera ensuite des commandes. C’était sans compter toutefois sur une nouvelle manœuvre de Fermín Aldeguer, qui se traduisait par un contact. Fermín Aldeguer s’en sortait malgré tout mieux et empochait un second triomphe, sous les yeux d’Alonso Lopez et de Lukas Tulovic. Au classement général, Fermín Aldeguer mène donc avec dix points d’avance sur son coéquipier.

En European Talent Cup, ce premier rendez-vous aura aussi tenu toutes ses promesses. Casey O'Gorman (Cuna de Campeones), auteur du holeshot, connaissait une petite glissade après seulement quatre virages ; ce qui laissait le champ libre à Roberto Garcia (Avatel - Cardoso Racing), Phillip Tonn (Liqui Moly Intact SIC Racing Team) et Alberto Ferrandez (MT-Foundation 77). Oui mais voilà Phillip Tonn se faisait piéger dans la foulée, embarquant avec lui ses deux principaux rivaux. Alvaro Carpe (MT-Foundation 77) et Jacob Roulstone se retrouvaient par conséquent propulsés aux avant-postes. Sauf qu’Alvaro Carpe se faisait à son tour piéger. Bref, de quoi permettre à Jacob Roulstone de s’imposer tranquillement devant Adrian Cruces (Cuna de Campeones) et Joel Esteban Ruiz (IGAX Team).

En fin d’après-midi, tous les regards étaient rivés en revanche rivés sur David Garcia qui, remonté de la quatrième ligne, repartira avec les honneurs. Lequel fut en mesure de contenir Alberto Ferrandez (MT-Foundation 77) ; tandis qu’Hugo Millan (Cuna de Campeones) terminait troisième. Adrian Cruces domine donc la hiérarchie à ce stade, six unités devant les deux vainqueurs Jacob Roulstone et David Garcia. Prochain rendez-vous, le 9 mai à Valence.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.