Achat de billets
Achat VidéoPass
News
23 jours ago
By motogp.com

Une nouvelle saison débute pour le MotoE™ !

Jordi Torres remet son titre en jeu, avec un premier affrontement prévu ce week-end à Jerez.

Ce week-end, le paddock sera au grand complet, puisqu’en plus des trois catégories, les 18 concurrents du MotoE™ y effectueront leur grande rentrée. Et un véritable vent de fraîcheur a soufflé sur cette grille, comme en attestent ces neuf nouveaux visages. Parmi lesquels : un Français, en la personne de Corentin Perolari, qui officiera sous les couleurs du team Tech3 E-Racing.

Ces rookies entendent d’ailleurs bien donné du fil à retordre aux plus aguerris. Les deux rendez-vous de pré-saison, qui ont eu lieu sur cette même piste de Jerez, en sont la parfaite illustration, avec cette dixième place d’Andrea Mantovani (Team Gresini MotoE), cette neuvième et dixième de Yonny Hernández (Octo Pramac MotoE) et d’Hikari Okubo (Avant Ajo MotoE). Sans oublier ces quatrième et ce cinquième temps signés par Fermín Aldeguer (Openbank Aspar Team) : de loin le débutant à s’être le mieux acclimaté à l’Energica Ego Corsa.

Mais les habitués de cette Coupe n’entendent pas se laisser faire, bien au contraire. On pourrait citer Jordi Torres bien sûr (Pons Racing 40), auteur de son tout premier podium en Andalousie il y a un an, qui n’aura jamais quitté le Top 6 en essais… et son prédécesseur Matteo Ferrari (Team Gresini MotoE). L’Italien, plus en retrait sur le second Test, a à vrai dire une revanche à prendre avec ce circuit. Crédité d’une deuxième position au GP d’Espagne, le n°11 s’était fait piéger une semaine plus tard, embarquant au passage le malheureux Eric Granado (One Energy Racing).


Le Brésilien, qui avait gagné la première manche, promet d’être un adversaire tout aussi redoutable et pour cause ! Il a littéralement dominé l’intersaison, malgré son changement d’équipe. On est également en droit de penser que ce septième rang, dont il aura hérité fin 2020, ne reflète pas son vrai niveau.

Autre concurrent à prendre très au sérieux : Dominique Aegerter (Dynavolt Intact GP). Le Suisse, troisième de la campagne 2020, a également triomphé sur ce tracé la saison passée. Il ne s’agissait pourtant que de sa deuxième apparition dans cette Coupe du Monde. D’autre part, ce dernier a toujours figuré dans le sillage d’Eric Granado sur ces six journées de roulage.

Alors qui de l’expérience ou de la jeunesse s’imposera à Jerez ? Réponse ce week-end. À noter que l’E-Pole vous sera proposée en Direct ce samedi à 16h05.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP d'Andalousie : Course MotoE™

Recommandés