Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Pourquoi ce Test post-GP est aussi important pour Honda ?

Les représentants de la marque japonaise entendent profiter à fond de cette journée de roulage à Jerez pour rectifier le tir.

Pol Espargaró (Repsol Honda Team) attendait beaucoup de son passage au HRC. Hélas, en l’espace de quatre courses, les résultats n’ont pas été très probants, ou du moins à ses yeux. Après une encourageante huitième place pour sa première apparition sur la RC213V, le Catalan ne faisait pas mieux que 13e et à Portimão, le n°44 était carrément contraint à l’abandon… Ce dimanche, lequel terminait cette fois dixième du Grand Prix Red Bull d’Espagne, mais à plus de 11 secondes tout de même du vainqueur.

Alors forcément une certaine déception se lisait sur son visage en interview, même si ce sont toujours de précieux points de pris. « Je n’ai pas de traction, je n’arrive pas à tourner et notre vitesse n’est pas bonne, expliquait-il. J’ai beau tout donner, le rythme ne vient pas. Alors j’essaie de compenser en freinant le plus tard possible, jusqu’à écarter. »


Mais difficile d’identifier la cause du ou des problèmes selon lui, lorsque chaque pilote de la marque a recours à un package radicalement différent.

« Je ne sais pas si j’agis de la bonne façon, si le problème vient de la moto, de mon style de pilotage ou du package que j’utilise. Je suis un peu perdu et je ressens exactement la même confusion en ce moment même au sein de la marque, reconnaissait-il. Étant nouveau, je n’ai pas pu tester énormément de choses, je n’ai pas de points de comparaison, donc je ne sais pas quoi dire. »

« À voir ce qu’ils me demanderont de tester pour améliorer la situation dans son ensemble. En attendant, je pense qu’on avance de façon trop individuelle, car on a tous des packages bien distincts et que ça porte préjudice au groupe, » ajoutait-il au sujet de ce Test post-GP.


L’objectif de cette journée de roulage sera donc d’y mettre un peu d’ordre pour y voir plus clair ! En attendant, Pol Espargaró n’est pas le seul à se plaindre. Si Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) semble avancer dans la bonne direction avec son châssis 2020 comme en atteste cette quatrième position, Marc Márquez (Repsol Honda Team) admettait que des problèmes subsistent, indépendamment du fait qu’il ne soit pas encore à 100% sur le plan physique.

« Là où nous perdons le plus, c’est en milieu - sortie de virage, indiquait l'octuple Champion du Monde, classé neuvième de son deuxième GP. C’est là où nous devons gagner si nous voulons être rapides et réguliers. Nous devons comprendre pourquoi, en analysant de plus près les datas. J’espère être suffisamment en forme demain au réveil pour faire quelques tours et essayer certaines choses […] Je suis désormais en position de le faire. Nous commencerons par voir ce qu’ils ont fait l’an passé, ce qu’ils avaient, ce que nous avons et ce qu’ils se passent pour trouver un compromis. »

Telle est donc la feuille de route pour ce lundi que le clan Honda espère bénéfique pour la suite de sa saison. À l’heure actuelle, son premier représentant Takaaki Nakagami n’est ‘que’ 11e au Championnat du Monde. Pol Espargaró, Marc Márquez et Alex Márquez (LCR Honda Castrol), qui n’a inscrit des points que sur une manche, pointent quant à eux aux 14e, 15e et 18e rangs.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés