Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Toutes ces pièces testées par Honda à Jerez !

Châssis, entrée d’air, échappement ou encore moteur : motogp.com passe en revue tous ces éléments récemment évalués par la marque.

Alberto Puig n’aura pas menti en déclarant que de nouvelles pièces étaient sur le point d’arriver chez Honda, pour tenter de remédier à ce manque de compétitivité observé ces dernières semaines. En effet, cette RC213V étrennée par Pol Espargaró (Repsol Honda Team) durant le récent Test, avait de quoi attiser la curiosité d’un bon nombre d’observateurs. S’agirait-il d’un premier prototype du modèle 2022 ? On ne le sait pas encore, mais en tout cas cette dernière apparaissait comme radicalement différente.

Avant toute chose, ce qu’on remarquait, ce sont des cinq packages aérodynamiques différents : un élément qui semble avoir focalisé leur attention. Il y avait plus exactement la version actuelle, une autre déjà aperçue durant le Test du Qatar, deux variantes de sa ‘moustache aero’ qui fut introduite la saison passée à Misano et aussi une déclinaison qui remontait à 2018, sur la moto d’Alex Márquez (LCR Honda Castrol) !

Passons ensuite à cette machine toute noire, confiée au n°44. On y constate une entrée d’air redessinée. Or il est fréquent que les marques en changent la forme, lorsqu’elles développent un nouveau moteur.

Le châssis a l’air également totalement différent. Au premier coup d’œil, ce qui nous frappe c’est l’absence d’insert en carbone sur la poutre principale, alors que les châssis 2021 et 2020 en avaient au niveau du genou et sur le dessus, autour de la colonne de direction. Par ailleurs en regardant de plus près cette poutre principale, juste en-dessous de l’insigne Honda situé sur le réservoir, on distingue deux soudures. Celle qui pointe en diagonale vers la gauche n’y était pas auparavant.

Autre particularité qui aura retenu notre attention : l’emplacement des boulons de fixation moteur, très différents comparé aux châssis 2020 et 2021. Celui du bas paraît en effet beaucoup plus proche du carter d’embrayage. À l’instar de Suzuki, Honda aurait donc évalué un nouveau moteur. Un ajustement qui pourrait bien avoir un incidence sur l’équilibre de la moto. Reste à déterminer, au vu des données, s’ils souhaitent poursuivre ou non sur cette voie.

Enfin, cette machine était pourvue d’embouts d’échappement plus grands, alors que le HRC avait au contraire fait le choix d’en diminuer le diamètre il y a un an.

Concernant les évolutions aérodynamiques, précisons toutefois qu’Honda bénéficie d’une mise à jour durant la saison et qu’elle utilise actuellement le package aligné en 2020. Par ailleurs, cette règle s’applique non pas à un constructeur, mais à un pilote. Autrement dit, on pourrait voir plusieurs de ces versions présentées en cours d’année. En termes de moteur en revanche, le développement est pour rappel gelé… ce qui nous amène effectivement à croire que ces modifications ont été faites dans l’optique de 2022.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Honda aperçoit-elle enfin le bout du tunnel ?