Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ Fantasy : Sur qui miser au Mans ?

Voici quatre suggestions pour ce week-end qui s’annonce pluvieux.

La météo joue souvent des tours aux pilotes lors du Grand Prix de France et il semblerait que 2021 n’échappe pas à la règle, compte tenu de ces prévisions annoncées. Or Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) - les deux pilotes les plus sélectionnés actuellement, ne sont pas forcément réputés comme étant redoutables sous la pluie… Voici donc quatre options à méditer pour ce cinquième rendez-vous du calendrier !

Vous avez tout d’abord le vainqueur de la saison passée : Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing). Mieux encore, le natif de Terni y a figuré sur le podium ces trois dernières années et ça tombe bien puisqu’il adore la pluie. Souvenez-vous, son premier Top 3, il l’avait décroché sur le mouillé à Silverstone et deux ans plus tard, il manquait de s’imposer dans ces mêmes conditions à Assen. Sans oublier bien sûr son succès de 2020 dans la Sarthe. Au total, l’Italien y avait inscrit un total de 42 points lors de la précédente édition… Pour rappel, la nouvelle recrue du team Tech3 KTM Factory Racing est affiché au prix de 1.5 M ; un argument supplémentaire qui aurait de quoi définitivement vous convaincre.

Autre concurrent à prendre en considération : Alex Márquez (LCR Honda Castrol). En 2020, le Catalan y avait enregistré pas moins de 52 points, en remontant de la 18e à la deuxième place : un record, établi à l’occasion de son neuvième départ en catégorie reine. Certes, son début de campagne n’aura pas été flamboyant, mais son tarif de 1.8 M reste également attractif.

Comment ne pas citer par ailleurs Jack Miller (Ducati Lenovo Team), qui a fait le plein de confiance avec ce succès empoché à Jerez, le tout premier sur le sec. Ceci étant, l’Australien a souvent impressionné sur piste détrempée. Exemple de cette pole dont il fut récompensé au GP d’Argentine 2018. Alors nul doute qu’il devrait être très largement plébiscité ce week-end par les managers en herbe.

Enfin, dans ce type de conditions, on sait à quel point l’expérience est cruciale. Qui de mieux placé du coup que Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) ? Il est vrai qu’Il Dottore’ connaît une période difficile : depuis son arrivée en catégorie reine, il avait toujours signé ne serait-ce un Top 3 sur les quatre premières manches… Mais le n°46 s’est souvent distingué sous la pluie : suffisant pour atteindre ce fameux 200 podiums, après lequel il court depuis un long moment ? En tout cas, Kevin Schwantz affirmait encore récemment dans une interview qu’il fallait encore compter sur lui.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés