Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ : Miller récidive au Mans !

L’Australien aura parfaitement su tirer son épingle du jeu, lors de cette course flag-to-flag, la première en quatre ans.

Ce dimanche, on espérait entendre la Marseillaise retentir au Mans, mais au vu de ces conditions, qui auront engendré ce tout premier flag-to-flag en quatre ans, les fans se satisfaisaient amplement d’un double podium de nos Français Johann Zarco (Pramac Racing) et Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Résumé : Miller succède à Stoner...

La victoire quant à elle revenait pour le deuxième week-end consécutif à Jack Miller (Ducati Lenovo Team). Lequel succède ainsi à Casey Stoner, dernier Australien à avoir enchaîné deux succès en catégorie reine, c’était lors des Grands Prix d’Espagne et du Portugal en 2012.

Mais la météo nous en aura fait voir de toutes les couleurs, car le départ était bel et bien donné sur le sec. Jack Miller signait d’ailleurs un parfait envol, pour se hisser en tête devant les M1 de Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et de Fabio Quartararo.

Juste derrière, ça se chahutait déjà entre les Honda de Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Pol Espargaró (Repsol Honda Team). Le natif de Cervera prenait l’ascendant sur le Japonais et son compatriote en profitait pour s’infiltrer, sauf que le n°44 se faisait dans la foulée une jolie frayeur, qui le repoussait considérablement dans la hiérarchie. En voulant l’éviter, Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) ira jusqu’à s’écrouler dans le bac à gravier.

Aux avant-postes, Jack Miller tirait ensuite large : une erreur qui permettait à Maverick Viñales de lui ravir le leadership, puis Fabio Quartararo s’invitait en tête. C’est à ce moment précis que de premières gouttes commençaient à tomber. Les drapeaux blancs, autorisant le retour au box pour un changement de moto, étaient alors brandis et vu que la pluie s’intensifiait à vue d’œil, tous se jetaient dans la voie des stands. Tous… enfin non, car Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) partait au tapis avant même de la rallier.


Si Fabio Quartararo avait été le premier à s’arrêter, Marc Márquez en ressortait en revanche beaucoup plus rapidement ; Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) lui emboîtant le pas. Malheureusement, le team Suzuki Ecstar n’était pas au bout de ses peines, car le n°42 se faisait piéger à son tour ; ce qui laissait Marc Márquez seul aux commandes devant Fabio Quartararo.


Parallèlement, on apprenait que Jack Miller et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) devaient observer deux Long Laps Penalty pour ne pas avoir suffisamment ralenti à l’entrée de la pitlane. Ceci étant, ni l’un ni l’autre ne seront véritablement gênés par cette sanction. Preuve en est : l’Australien revenait en effet sans tarder sur Fabio Quartararo pour lui disputer… la première place, puisque Marc Márquez s’était fait surprendre quelques instants plus tôt dans le virage 14.

Au 13e passage, Jack Miller venait finalement à bout d’El Diablo, peu à l’aise depuis le début du week-end dans ces conditions mixtes et plus jamais le vainqueur du GP d’Espagne ne sera inquiété. Johann Zarco se débarrassait quant à lui de Takaaki Nakagami et faisait subir le même sort à Fabio Quartararo.

Jack Miller, qui pensait rechausser des slicks dans la mesure où la piste était désormais quasi-sèche, effectuait pour sa part des signes à son équipe. Néanmoins ce dernier se ravissait, compte tenu du peu de tours qui restaient. Fabio Quartararo tenait de son côté bon, même si Francesco Bagnaia se sera montré particulièrement menaçant sur la fin. La hiérarchie n’évoluera plus.

Jack Miller triomphait ainsi devant nos tricolores Johann Zarco et Fabio Quartararo ; tandis que Francesco Bagnaia s’offrait quatrième position. Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing) et Alex Márquez (LCR Honda Castrol) héritaient des cinquième et sixième rangs. Takaaki Nakagami se classait au bout du compte septième. Pol Espargaró, Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing) et Maverick Viñales complétaient le Top 10.

Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) terminait 11e. Son demi-frère Luca Marini (Sky VR46 Avintia), meilleur rookie du jour, figurait dans son sillage. Au Championnat, Fabio Quartararo recupère la tête pour un petit point vis-à-vis de Francesco Bagnaia. La prochaine course aura lieu dans deux semaines au Mugello.

Le Top 10 de la course :
1. Jack Miller - (Ducati Lenovo Team)
2. Johann Zarco - (Pramac Racing) - +3.970
3. Fabio Quartararo - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +14.468
4. Francesco Bagnaia - (Ducati Lenovo Team) - +16.172
5. Danilo Petrucci - (Tech3 KTM Factory Racing) - +21.430
6. Alex Márquez - (LCR Honda Castrol) - +23.509
7. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) - +30.164
8. Pol Espargaró - (Repsol Honda Team) - +35.221
9. Iker Lecuona - (Tech3 KTM Factory Racing) - +40.432
10. Maverick Viñales - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +40.577

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le Shark GP de France et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Et le vainqueur du GP de France est...