Achat de billets
Achat VidéoPass
News
20 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ Fantasy – Mugello : Ducati en tête des suffrages ?

Les pilotes Ducati voient leur côte de popularité augmenter auprès des apprentis managers, à l’aube de ce GP d’Italie.

Le MotoGP™ prend la route des prairies toscanes pour le Grand Prix Oakley d’Italie, avec une météo qui sera, espérons-le, plus clémente qu’au Mans. Alors avant cette nouvelle épreuve, un petit point s’impose pour la MotoGP™ Fantasy.  


Quelle était la ‘Dream Team’ pour le GP de France ?
En fait, les managers avaient tout intérêt à opter pour la paire Jack Miller – Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), puisque l’un comme l’autre récoltait 37 points. Si Jack Miller s’imposait après un départ depuis la première ligne, la partie était en revanche loin d’être gagnée pour Francesco Bagnaia. Ceci étant, l’Italien parvenait en course à grappiller pas moins de 12 positions. Par conséquent, niveau constructeur, il vous fallait également choisir Ducati.  

Si cette course flag-to-flag a viré au calvaire pour de nombreux pilotes, certains auront malgré tout mieux tirer leur épingle du jeu dans ces conditions, à l’image d’Alex Márquez (LCR Honda Castrol) et de Danilo Petrucci (Tech 3 KTM factory Racing), respectivement récompensés de 36 et 35 points. Deux concurrents qui pouvaient donc parfaitement composer votre équipe B, grâce à leur splendide remontée. Comme quoi, ces conseils donnés en amont du Mans étaient bien fondés.

Quel constructeur choisir pour le Mugello ?
La question ne se pose même pas, tant les caractéristiques de cette piste collent à celles de la Desmosedici. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : la marque de Bologne s’est illustrée lors des trois précédentes venues. Mais outre ces fortes accélérations qui nécessitent un puissant moteur, Ducati est aussi le constructeur du moment, puisqu’ils restent sur deux victoires d’affilée.

Qui mettre dans mon équipe Gold ?
Jack Miller (Ducati Lenovo Team), vainqueur des deux derniers Grands Prix, est le pilote le plus transféré du moment et ça se comprend. Tout le monde s’attend à ce qu’il poursuive sur sa lancée.

Mais Johann Zarco (Pramac Racing) serait également un choix judicieux dans la mesure où il a inscrit trois podiums à ce stade. Si ce n’est que le Français court toujours après sa première victoire. Et si cette tentative était la bonne ? Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), délogé des commandes du Championnat pour un petit point, doit en penser autant. À vrai dire, le transalpin est dans le même cas de figure que le n°5.

En dehors des Ducati, vous avez aussi Marc Márquez (Repsol Honda Team), affiché au tarif de 3.3M. Le Catalan s’est montré beaucoup plus incisif dans la Sarthe avant tout compte fait de partir à la faute et en Toscane, le natif de Cervera y cumule trois podiums depuis son ascension en MotoGP™.

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) n’y a pour sa part roulé qu’une fois dans la cour des grands et cette édition 2019 s’était soldée par une dixième place, à cause d’un syndrome des loges. Oui, mais cette année, non seulement le Niçois mène et il a déjoué les pronostics au Mans, en prouvant qu’il était capable de se hisser parmi les trois premiers, même dans des conditions précaires et après s’être fait opérer. Peut-être pourriez-vous donc le conserver ?

Autre option : Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), proposé à 3M. La dernière fois, il avait été le témoin privilégié du combat Andrea Dovizioso – Danilo Petrucci – Marc Márquez et cette année, sa GSX-RR est nettement plus performante. Néanmoins, il est tombé sur les trois précédentes courses.

Alors faites vos jeux !

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés