Achat de billets
Achat VidéoPass
News
22 jours ago
By motogp.com

Mugello : tracé riche en souvenirs pour Rossi, par N. Harris

L’ex-commentateur du MotoGP™ se remémore quelques épisodes marquants connus par Valentino Rossi au Mugello.

La réalisation n’aura montré Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) que quelque fois ce dimanche, mais ces rares extraits auront déjà fait plaisir à voir… Le n°46 de retour sur magnifique tracé de Mugello, qui accueille le Grand Prix d’Italie : ça rappelle forcément des souvenirs, tant ce circuit fut associé à ce pilote ces 25 dernières années. Cette marée jaune recouvrant les collines Toscane et cette invasion de la piste, une fois la course terminée, résument à eux-seuls l’impact qu’il aura eu sur ce sport.

Bien sûr, ‘Il Dottore’ y aura décroché neuf succès, dont sept d’affilée en MotoGP™, 14 podiums et sept poles, mais ça va bien au-delà de tout ça.

Ça se bousculait à l’entrée de la salle de presse, qui donnait sur la pitlane. Face à l’assemblée se tenait un adolescent aux cheveux longs et je m’en souviens, les médias buvaient déjà ses paroles. C’était en juin 1995. Comme je n’avais alors pas idée de qui c’était, j’étais parti demander. ‘C’est le fils de Graziano Rossi’ m’avait-on répondu. Mais je n’y avais guère prêté plus d’attention. Moins d’un an plus tard, il faisait ses débuts en mondial et à Brno il y remportait la première de ses 115 victoires. Les rôles s’étaient soudainement inversés, Graziano Rossi était devenu le père de Valentino Rossi.

En 2001, j’avais ensuite organisé un photo shooting en sa compagnie, à la grande roue London Eye. Valentino Rossi avait gagné les trois premières courses de la saison, le meilleur était toutefois à venir. Dans le taxi qui nous conduisait aux studios de la BBC, ils étaient là avec Uccio, plongés sur leurs portables comme deux enfants. De toute évidence, quelque chose de spécial se préparait. Ils avaient en fait appris qu’un fan club lui avait été dédié à Hawaï et ils voulaient y faire honneur. Au départ, l’idée était simplement de faire venir au Mugello quelques membres, sauf qu’ils sont partis beaucoup plus loin dans leur délire. Le week-end venu, les spectateurs découvraient une NSR repeinte de fleurs hawaïennes. Son casque et son cuir étaient raccord avec cette nouvelle déco, tout comme ces chemises portées par les mécaniciens. Pour couronner le tout, ils avaient été jusqu’à poser une piscine gonflable accompagnée d’un palmier en bordure de piste. Fans et journalistes n’en pouvaient plus de rire… Un véritable phénomène, comme on n'en avait jamais vu auparavant ! D’autres avaient bien tenté, plus maladroitement, sans parvenir à l’égaler et ce n’était qu’un début.

En 2010, le public du Mugello et l’Italie entière fondait en larmes en voyant son héros tomber dans la chicane Biondetti et se fracturer une jambe aux essais. Transporté par hélicoptère à l’hôpital, Valentino Rossi saluait d’un signe de la main la foule ; tandis qu’une femme, enseignée à l’écran, lui répondait émue en retour : l’illustration même de l’amour que lui porte toute une nation. Et cinq semaines plus tard, il reprenait la compétition pour terminer quatrième du GP d’Allemagne.

Honnêtement, je ne sais pas si c’était la dernière apparition de Valentino Rossi au Mugello ce dimanche. Qu’importe, ces images du n°46 au cœur de ces collines verdoyantes ne seront jamais oubliées, et encore plus pour ceux qui ont eu la chance d’y assister.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés