Achat de billets
Achat VidéoPass
News
16 jours ago
By motogp.com

Márquez candidat à sa propre succession au Sachsenring ?

Nombreux sont vouloir à profiter du fait qu’il soit encore physiquement diminué pour triompher en Allemagne, parmi lesquels Fabio Quartararo

Le Sachsenring, piste de prédilection pour Márquez

Après un week-end de répit, le MotoGP™ prend la direction du Sachsenring : un circuit qu’ils n’avaient pas visité la saison passée en raison de la pandémie, connu comme étant le terrain de jeu préféré de Marc Márquez (Repsol Honda Team). En fait, le natif de Cervera y est invaincu depuis sept ans en MotoGP™, dix si on inclut ses prestations du Moto2™ et de la 125cc. Puis d’une façon générale, les Honda ont toujours brillé sur ce tracé antihoraire - comme il les aime - car avant lui Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Sete Gibernau et Max Biaggi s’y étaient déjà partagés sept victoires ; ce qui nous amène à un taux de réussite proche des 78% sous l’ère MotoGP™.

Toute la question est de savoir si l’octuple Champion du Monde peut être un candidat à sa propre succession, si l’hégémonie peut se poursuivre… Pas certain. D’une part, les Honda apparaissent toujours en difficulté. Illustration même au GP de Catalogne, lorsque leur premier représentant Alex Márquez (LCR Honda Castrol) ne faisait pas mieux que 11e. De son côté, le n°93 n’a pas encore totalement récupéré sur le plan physique bien que des étapes auront été franchies. Mais à vouloir peut-être repousser ses limites, le pilote ibérique en est désormais à trois chutes consécutives.

Quartararo, favori de par son statut de leader ?

Alors à qui ça pourrait profiter ? Possiblement à Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP). À défaut d’avoir gagné, la marque aux diapasons y aura en effet presque toujours terminé sur le podium ces dernières années. Le Niçois, fort de trois succès, continue en plus de ça de dominer au Championnat et son avance aura pu être bien plus conséquente s’il ne s’était pas vu attribuer deux pénalités de trois secondes, pour avoir court-circuité une chicane en fin de course et roulé le cuir ouvert. Ceci étant, ‘El Diablo’ n’aura jamais été très verni en Allemagne, excepté cette neuvième place décrochée à l’occasion de l’édition 2018.

Quid des Ducati au Sachsenring

Autres concurrents qu’il faudra avoir à l’œil : ce trio Ducati composé de Johann Zarco (Pramac Racing), Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui suit au classement. Certes, ce n’est pas une piste qui leur a particulièrement réussi. En l’espace de dix ans, ils n’y ont signé que deux podiums. Leur dernier triomphe remonte carrément à 2008 avec Casey Stoner. Ceci étant, ils nous ont bien surpris en s’illustrant à Jerez ou au Mans, sur des circuits où on ne les attendait pas, accompagné de Jack Miller.

Justement l’Australien est troisième du Championnat et vient de renouer avec le podium : un Top 3 que Johann Zarco n’a au passage quasiment jamais quitté, hormis cette mésaventure de Portimão. Dorénavant pointé à 14 unités du leader au lieu de 24, le Français est encore le plus régulier des trois. Précisons malgré tout que son ultime venue dans la Saxe s’était soldée par une chute, à l’instar de son compatriote. Francesco Bagnaia est pour sa part installé dans le sillage de son coéquipier à très exactement 27 longueurs de Fabio Quartararo.

Mir et Viñales, toujours en embuscade

Derrière un petit écart s’est créé vis-à-vis du binôme Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) – Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), mais ces deux-là restent de potentielles menaces, d’autant plus que le Catalan avait figuré parmi les trois premiers, que ça soit en 2018 ou 2019.

KTM s’affirme, A.Espargaró veut se racheter

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), vainqueur inattendu en Catalogne, est quant à lui passé du 20e au septième rang, en seulement deux courses. Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), qui espérait à vrai dire un tout autre dénouement pour son épreuve nationale, se retrouve ainsi intercalé entre les deux RC16, puisque Brad Binder occupe actuellement la neuvième position. À voir ce dont les KTM seront capables sur un circuit où ils ont moins d’expérience. En ce qui concerne leur adversaire direct, il entend bien retrouver ce Top 7, qui demeure précisément son meilleur résultat en terres allemandes. Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), plus en retrait depuis quelques semaines, est à ce stade dixième.

La première séance d’essais libres MotoGP™ se tiendra ce vendredi à 9h.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Course MotoGP™ - Sachsenring : Et le vainqueur est...

Recommandés