Achat de billets
Achat VidéoPass
News
3 jours ago
By motogp.com

Assen, l’heure du retour à la réalité pour Márquez ?

Moins d’une semaine après le Sachsenring, place au tracé d’Assen : un nouveau challenge pour les pilotes.

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), Johann Zarco (Pramac Racing), Jack Miller (Ducati Lenovo Team), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) étaient réunis, ce jeudi, pour nous livrer leur état d’esprit avant ce Grand Prix Motul des Pays-Bas qui les attend. Voici un petit extrait des thèmes abordés durant cette conférence de presse.

Márquez appelle à la prudence

Marc Márquez : « Cette victoire au Sachsenring fut sans doute la plus importante et la plus difficile de ma carrière. Ce succès est à vrai dire arrivé au bon moment, car on avait pour ainsi dire touché le fond. Ça faisait longtemps qu’on avait pas gagné la moindre course. C’était important, aussi bien pour le team, pour Honda que pour moi-même d’enregistrer ne serait-ce un triomphe avant la trêve estivale, même s’il y a des chances pour qu’on retrouve notre réel niveau ce week-end. On peut pas s’attendre à ce que je sois aussi fort qu’au Sachsenring, car là-bas il n’y avait que trois virages à droite. L’objectif sera de faire mieux qu’au Mugello et à Montmeló. Faisons donc en sorte de passer Assen et ensuite nous aurons un mois de vacances pour poursuivre notre programme. Mais on sait désormais de quoi nous serions capables à l’avenir. »

Márquez garde les pieds sur terre à Assen...

Assen un tracé particulièrement apprécié des pilotes

Fabio Quartararo : « Assen est un de mes tracés préférés. C’est un circuit rapide qui n’a rien à voir comparé au Sachsenring et qui a pour réputation de convenir à la M1. En 2019, j’y avais réalisé une belle course, donc je pense qu’on peut en faire autant cette année, surtout que je me sens bien sur la moto. »

Jack Miller : « Forcément, de bons souvenirs me reviennent à l’esprit de cette piste. J’y ai décroché ma première victoire. Après sur le sec, je n’y ai pas forcément excellé. En 2019, j’avais eu un peu de mal… Mais comme l’a fait remarquer Johann, notre Desmosedici devrait être capable de se battre pour le podium sur n’importe quel tracé. Alors je suis impatient d’y être. »

Valentino Rossi : « Assen est une piste iconique, tous les pilotes l’adorent, pour son histoire car c’est le circuit qui a toujours figuré au calendrier et pour le tracé en lui-même. Certes, au fil des années, il a subi quelques modifications, mais il conserve l’ADN du vieil Assen. C’est toujours un grand plaisir de courir ici. »

Rossi : « Compliqué de piloter dans mon team en 2022 »

L’officialisation du team Aramco Racing Team VR46

Valentino Rossi : « C’est désormais officiel : VR46 aura sa propre équipe la saison prochaine en MotoGP™ et toutes les personnes qui travaillent sur ce projet depuis dix ans sont comblées. Nous sommes heureux d’y aligner des Ducati. Ce sont des motos très rapides et puis la marque a toujours soutenu nos pilotes. Comme ça, on aura des transalpins sur une machine italienne. Sans compter que notre team est basé à Tavullia, la boucle est bouclée […] Me concernant, il n’y a rien de décidé. Je vais y songer plus longuement cet été. Je dois également en discuter avec Yamaha et mon team. Nous souhaitons viser de meilleurs résultats, sauf que jusqu’à présent, les résultats n’ont pas forcément été au rendez-vous. De ce point de vue-là, ça me semble compliqué de courir la saison prochaine. Je sais que c’est le Prince aimerait me voir évoluer dans cette équipe avec la Ducati, mais pour le moment, je pense que ça sera difficile. »

Dans l’immédiat, les pilotes doivent se concentrer sur Assen, avec une première séance prévue dès ce vendredi à 9h55.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

GP des Pays-Bas : La conférence de presse en intégralité

Recommandés