Achat de billets
Achat VidéoPass
News
1 jour ago
By motogp.com

MotoGP™ Fantasy : Márquez peut-il poursuivre sur sa lancée ?

Petit tour d’horizon des pilotes les plus en vue avant ce week-end aux Pays-Bas.

À peine le temps remis de leurs émotions, l’heure est déjà venue pour les pilotes du MotoGP™ de mettre le cap sur Assen et à la veille des vacances, un petit point MotoGP™ Fantasy s’impose.

Quelle était la Dream Team au GP d’Allemagne ?

Tout le monde était impatient de découvrir si l’hégémonie de Marc Márquez (Repsol Honda Team) allait se poursuivre au Sachsenring. Au bout du compte, le natif de Cervera y signait sa huitième victoire consécutive dans la cour des grands, sa 11e en tenant compte de ces succès empochés en Moto2™ et 125cc : un triomphe d’autant plus symbolique qu’il ne s’était plus illustré depuis 581 jours à cause de ces trois opérations du bras droit. Le Catalan, crédité du cinquième temps en qualifications, vous rapportait 39 points, c’est donc sans surprise qu’il figure dans cette Dream Team, au même titre que Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing). Le Portugais, parti sixième, n’aura certes pas été en mesure de revenir sur le maître des lieux, il n’empêche qu’il enregistrait un troisième Top 3 ; l’équivalent de 38 unités.

Votre équipe B avait tout intérêt à être composée de Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui gagnait pas moins de neuf positions pour terminer au pied du podium, puisque le Sud-Africain en repartait avec 34 points, neuf de plus que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP). Le Niçois, classé troisième, confortait pour sa part davantage son statut de leader au Championnat. Preuve en est : son avance se porte désormais à 22 longueurs.

Côté constructeur, c’est KTM qu’il fallait choisir, comme en attestent ces 36 points.

MotoGP™ Fantasy : Comment ça marche ?

Les pilotes qui ont la côte en amont de ce GP des Pays-Bas

En ce moment, tout le monde s’arrache Miguel Oliveira et on comprend pourquoi, au vu de ses récents résultats. Vous êtes plus exactement 5853 à l’avoir intégrer à votre équipe. Il faut dire que son prix de 2.6M reste encore relativement attractif ; ce qui ne sera plus forcément le cas à ce rythme dans quelques manches. Autre pilote transférer en masse ces derniers jours, comme en attestent ces 2562 joueurs qui ont misé sur lui : Marc Márquez ! Son succès du Sachsenring est peut-être le début d’une période plus faste, allez savoir. Ajoutons que le natif de Cervera s’est illustré à quatre reprises sur ce tracé d’Assen, dont deux en MotoGP™ et qu’il s’était hissé sur le podium lors de la précédente édition. L’octuple Champion du Monde est actuellement affiché au tarif de 2.9M, contre 3.5M pour Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et 4.1M pour Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) ; pas de quoi vous décourager ceci étant.

En effet, l’Australien et le Niçois restent parmi les plus plébiscités. ‘El Diablo’ est même le concurrent le plus détenu de la grille à ce jour, avec un total de 31596 voix pour lui. Pas vraiment étonnant, dans le sens où le n°20, auteur de cinq podiums, est l’un des plus fiables. Autre valeur sûre : son compatriote Johann Zarco (Pramac Racing). Le Français se sera montré un peu plus en difficulté au Sachsenring, néanmoins il est toujours deuxième au Championnat. À voir ce que ça donnera sur un tracé jugé moins favorable à la Desmosedici. Concernant Jack Miller, le pilote officiel Ducati s’est déjà imposé à Assen, en 2016, à l’époque où il courait sur une Honda.

Ceux qui pourraient créer la surprise…

Vous êtes nombreux à délaisser Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). 1055 l’ont déjà écarté de leur équipe : des chiffres qui le placent derrière Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui nous aura pourtant offert une splendide remontée en Allemagne et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), forfait pour ce rendez-vous. Rappelons malgré tout qu’il est le dernier vainqueur en date sur ce circuit, où il a enregistré huit Tops 10 en neuf venues… et que cette destination a plutôt tendance à réussir aux Yamaha. Il vous faudra débourser seulement 2.6 pour l’acquérir, autant qu’un Miguel Oliveira.

On gardera par ailleurs un œil sur le ciel, mais s’il se met à pleuvoir, vous pourriez très bien parier sur Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing). Prématurément contraint à l’abandon il y a une semaine, il dispose en effet du même package que les pilotes officiels désormais. Sans compter qu’il avait failli gagner en 2017 à 63 millièmes près. Son prix à moins de 2M pourrait achever de vous convaincre.

Quel constructeur choisir ?

On vous conseillerait Yamaha vu que la marque aux diapasons y compte dix succès sous l’ère MotoGP™, soit bien plus que ses rivaux.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.