Achat de billets
Achat VidéoPass
News
27 jours ago
By motogp.com

La composition de la grille 2022 en MotoGP™

Qui a officiellement resigné ? Quels sont les guidons qui restent à pourvoir ? motogp.com vous propose de faire un point.

Tags MotoGP, 2021

Coup de tonnerre sur le paddock MotoGP™. Alors que Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) était assuré d’un contrat de deux ans avec Yamaha, les deux parties annonçaient au lendemain de son podium à Assen se séparer fin 2021 ; de quoi semer quelque peu le trouble sur la composition de la grille 2022. Que sait-on à l’heure actuelle ? motogp.com vous propose de faire un point.

Accords conclus pour 2022 ou plus, avant même que la saison 2021 commence

- Monster Energy Yamaha MotoGP : Fabio Quartararo (2022)

- Repsol Honda Team : Marc Marquez (2024), Pol Espargaro (2022)

- Team Suzuki Ecstar : Joan Mir (2022), Alex Rins (2022)

- LCR Honda Castrol/Idemitsu : Alex Marquez (2022), Takaaki Nakagami (2022)

- Petronas Yamaha SRT : Franco Morbidelli (2022)

- Aprilia Racing Team Gresini : Aleix Espargaro (2022)

- Ducati : Francesco Bagnaia (2022)

Accords conclus pour 2022 ou plus, durant cette saison

- Ducati Lenovo Team : Jack Miller (2022), Francesco Bagnaia (2022)

- Red Bull KTM Factory Racing : Brad Binder (2024)

- Tech3 KTM Factory Racing: Remy Gardner (2022)

- Pramac Racing : Johann Zarco (2022), Jorge Martin (2022)

- Gresini Racing : Fabio Di Giannantonio, Enea Bastianini

- Aramco Racing Team VR46 : ?

Ce qui reste à savoir :

Tout d’abord, on ignore qui portera les couleurs du tout nouveau Aramco Racing Team VR46, qui alignera deux Desmosedici, même si on suppose que Luca Marini (SKY VR46 Avintia) sera de la partie.

Parallèlement, l’avenir de Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) reste encore flou. ‘Il Dottore’ a prévenu qu’il prendrait sa décision cet été. Ceci étant, s’il annonce sa retraite, une place se libérerait au sein du team Petronas Yamaha SRT.

La question se pose également de savoir qui héritera de ce guidon laissé vacant par Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et de sa destination. Certains pointent du doigt Aprilia et effectivement Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) comme Massimo Rivola, PDG d’Aprilia Racing, verraient d’un très bon œil l’arrivée du Catalan dans leur rang. Oui, mais Lorenzo Savadori roule déjà pour eux. Sans compter qu’Andrea Dovizioso les a rejoint en tant que pilote essayeur et le natif de Forli n’a jamais caché son désir de reprendre la compétition en 2022.

Enfin il y a le cas KTM. Le team Tech3 KTM Factory Racing n’a qu’un seul pilote signé à ce jour : Remy Gardner et les prestations de Raúl Fernández, avec qui il partage son box ne laisse personne indifférent. Alors choisiront-ils de faire grimper le jeune Espagnol immédiatement ou le laisseront-ils une année supplémentaire en Moto2™. Auquel cas, Danilo Petrucci (Tech3 KTM Factory Racing) ou Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing) auraient une chance de rester.

À noter par ailleurs, qu’il n’y a pas eu d’officialisation concernant Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), même si tout porte à croire qu’il restera aux côtés de Brad Binder, surtout avec ces déclarations faites en conférence de presse post-Montmeló ; épreuve où il s’est imposé.

En d’autres termes, voici les guidons qui resteraient à pourvoir :
- Monster Energy Yamaha MotoGP x1
- Petronas Yamaha SRT x1
- Tech3 KTM Factory Racing x1
- Factory Aprilia x1
- SKY VR46 x2

On devrait en savoir plus d’ici les prochaines semaines. Alors restez connectés.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés