Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Bagnaia décroche sa toute première victoire en MotoGP™ !

L’Italien aura su résister à Marc Márquez pour l’emporter ce dimanche sur la piste du MotorLand.

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) avait souvent vu la victoire lui échapper, comme ce fut le cas à Misano l’an passé, alors qu’il était précisément installé en tête de course. Mais sa patience aura fini par être récompensée ce dimanche, au terme d’un magnifique combat face à Marc Márquez (Repsol Honda Team) : le premier succès de Ducati sur cette piste… en 11 ans !

Résumé : Huitième vainqueur différent cette année !

Quartararo plus en retrait

Le transalpin, qui avait déjà dominé les qualifications et le warm-up, signait à vrai dire un superbe envol de telle sorte à conserver les commandes au premier virage devant Marc Márquez, Jack Miller et Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini). À l’inverse, le leader au Championnat du Monde Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) perdait un peu de terrain, débordé successivement par Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Jorge Martín (Pramac Racing), Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Enea Bastianini (Avintia Esponsorama). Iker Lecuona et Jorge Martín finissaient au bout du compte par se rater, ce qui permettra au Niçois de terminer en huitième position.

Le duel Márquez - Bagnaia

Aux avant-postes, Francesco Bagnaia mettait rapidement les voiles, accompagné de Marc Márquez ; tandis que Jack Miller commettait une petite erreur. Aleix Espargaró en profitait du coup pour s’engouffrer, tout comme son compatriote Joan Mir. Le pilote Aprilia ne faisait en revanche pas le poids face au tenant du titre, pour le gain de la troisième marche du podium.

Márquez vs Bagnaia : Le duel des derniers tours

À trois tours du but, Marc Márquez décidait de passer à l’offensive sur Francesco Bagnaia. Pas vraiment du goût du n°63 qui se rebiffait aussitôt. Et les attaques allaient se multiplier dans les dernières boucles, sans toutefois porter leurs fruits puisque l’Italien pouvait compter sur le moteur de sa Desmosedici à chaque bout de ligne droite. La hiérarchie n’évoluera donc pas !

Un huitième vainqueur différent

Francesco Bagnaia triomphait tout compte fait avec un avantage de sept dixièmes sur le natif de Cervera ; devenant au passage le huitième vainqueur différent cette année. Joan Mir héritait pour sa part du troisième rang, devant Aleix Espargaró et Jack Miller.

Enea Bastianini, auteur d’une splendide remontée sur la fin, repartait de son côté avec la sixième place. Brad Binder et Fabio Quartararo terminaient dans son sillage. Jorge Martín et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) complétaient le Top 10.

Déception pour notre second Français Johann Zarco (Pramac Racing), qui ne faisait pas mieux que 17e. Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini) et Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) se classaient quant à eux.

GP d'Aragón : La conférence post-course !

L’excellente opération de Bagnaia et Mir

Au Championnat, Francesco Bagnaia et Joan Mir reprennent respectivement 17 et huit unités à Fabio Quartararo. Résultat, le représentant Ducati et le  Majorquin pointent désormais à 53 et 57 longueurs d’El Diablo. La prochaine course aura lieu le week-end prochain à Misano.

Le Top 10 :
1. Francesco Bagnaia
(Ducati Lenovo Team)
2. Marc Márquez (Repsol Honda Team) + 0.673
3. Joan Mir
(Team Suzuki Ecstar) + 3.911
4. Aleix Espargaró 
(Aprilia Racing Team Gresini) + 9.269
5. Jack Miller
(Ducati Lenovo Team) + 11.928
6. Enea Bastianini
(Avintia Esponsorama) + 13.757
7. Brad Binder
(Red Bull KTM Factory Racing) + 14.064
8. Fabio Quartararo
(Monster Energy Yamaha) + 16.575
9. Jorge Martin
(Pramac Racing) + 16.615
10. Takaaki Nakagami
(LCR Honda Idemitsu) + 16.904

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Tissot d’Aragón et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Et le vainqueur du GP d'Aragón est...