Achat de billets
Achat VidéoPass
News
14 jours ago
By motogp.com

Bagnaia s’illustre sur ses terres !

Mais Fabio Quartararo lui aura infligé jusqu’au bout une certaine pression.

Bagnaia succède à Stoner en Adriatique

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) avait résisté il y a une semaine à Marc Márquez (Repsol Honda Team) pour inscrire son tout premier succès dans la cour des grands : un scenario qu’il aura été en mesure de répéter ce dimanche, mais cette fois face à Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP). Malgré tout le suspense aura intense jusqu’au bout, puisque trois dixièmes seulement les séparaient sur la ligne. Le Turinois devenait ainsi le tout premier représentant Ducati à s’imposer en partant de la pole depuis Casey Stoner en 2007 !

Résumé : Deuxième victoire en une semaine pour Bagnaia

Leader de bout en bout

Crédité de la pole, le n°63 conservait à vrai dire les commandes sans aucune difficulté ; tandis que Fabio Quartararo se faisait malmener par les autres Desmosedici de Jack Miller (Ducati Lenovo Team) et de Jorge Martín (Pramac Racing). Le Madrilène partait tout compte fait au tapis dans le virage 14 ; ce qui laissait le champ libre au Niçois. ‘El Diablo’ allait alors se lancer à la poursuite des deux leaders.

Pendant ce temps-là, plusieurs pilotes écoperont d’un Long Lap Penalty, soit pour avoir court-circuité la première chicane, soit pour avoir dépassé trop souvent les limites de la piste, parmi lesquels : Johann Zarco (Pramac Racing), Andrea Dovizioso (Petronas Yamaha SRT), Luca Marini (SKY VR46 Avintia) ou encore Jorge Martín, qui finissait carrément par jeter l’éponge.

De son côté, Enea Bastianini se frayait un passage au sein du peloton. Pol Espargaró (Repsol Honda Team), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Marc Márquez (Repsol Honda Team) : aucun d’eux ne lui résistaient, si bien qu’il se voyait propulsé au quatrième rang.

Quartararo, menaçant dans les derniers tours

Dans la foulée, Fabio Quartararo se débarrassait de Jack Miller, pour réduire considérablement l’écart sur Francesco Bagnaia. Et quelques instants plus tard, c’était au tour d’Enea Bastianini de surprendre l’Australien. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) chutait quant à lui dans la courbe .

Malgré tous les efforts déployés par Fabio Quartararo, Francesco Bagnaia restait intouchable.

Deux succès en une semaine

Le pilote Ducati s’imposait donc devant Fabio Quartararo et Enea Bastianini, qui n’avait jusque-là jamais inscrit le moindre podium en MotoGP™. Marc Márquez (Repsol Honda Team) ralliait pour sa part l’arrivée en quatrième position.

Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) aurait dû terminer dans son sillage… Sauf que le Majorquin a mordu sur la partie verte dans l’ultime boucle et sera sanctionné d’une place. Jack Miller se classe par conséquent cinquième. Pol Espargaró, Aleix Espargaró, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) complètent le Top 10.

GP de Saint-Marin : La conférence post-course !

Au Championnat, Fabio Quartararo possède désormais 48 longueurs d’avance sur Francesco Bagnaia et 67 sur Joan Mir. La prochaine course aura lieu dans deux semaines à Austin.

Le Top 10

1. Francesco Bagnaia - (Ducati Lenovo Team)
2. Fabio Quartararo - (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.364
3. Enea Bastianini - (Ducati Team) +4.789
4. Marc Márquez - (Repsol Honda Team) - +10.245
5. Jack Miller - (Ducati Lenovo Team) - +10.469
6. Joan Mir - (Team Suzuki Ecstar) - +10.569
7. Pol Espargaró - (Repsol Honda Team) - +13.478
8. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing Team Gresini) - +15.942
9. Brad Binder - (Red Bull KTM Factory Racing) - +16.373
10. Takaaki Nakagami - (LCR Honda Idemitsu) +18.763

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP Octo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Et le vainqueur du GP de Saint-Marin est...