Achat de billets
Achat VidéoPass
News
2 jours ago
By motogp.com

Toutes les nouveautés aperçues lors du Test à Misano

motogp.com vous offre un petit récapitulatif des évolutions introduites au cours de ces deux journées.

Ces deux journées de Test à Misano auront permis aux constructeurs d’introduire un certain nombre de nouveautés que ça soit pour cette fin d’année ou pour 2022. Notre rédaction les repasse en revue au travers de cet article.

Honda

Honda avait apporté plusieurs versions de son futur prototype 2022. Ceci est la prise d’air originale, aperçue à l’occasion de la première journée et ci-dessous, vous pouvez observer celle que Marc Márquez (Repsol Honda Team) a pu tester par la suite.

Ceci étant, notre attention sera davantage portée sur le package aérodynamique, qui est certes différent. Mais ce qu’il y a de plus intriguant, c’est l’endroit où ses attaches sont situées. Les ailettes sont en effet raccrochées au carénage dans une position très avancée. À titre de comparaison, voici la configuration actuelle, qui relie l’avant et le côté du carénage.

Revenons à présent à l’entrée d’air. L’image ci-dessous a été prise il y a quelques mois de ça à Barcelone. Vous remarquerez que cette dernière, pourtant très similaire à la précédente, est en réalité différente. Outre le fait d’être plus large en bas, le conduit semblait en effet s’élargir, ce qui n’est plus le cas.

Enfin, cet ultime cliché vous montre l’arrière de cette nouvelle RC213V et l’échappement a été déplacé vers la droite, un peu comme sur les Aprilia et les Ducati. Comme s’il s’agissait de laisser la place un possible ‘mass damper’ sous la selle.

Ducati

Ducati n’aura également pas chômé. Preuve en est tout d’abord avec cette nouvelle entrée d’air, plus haute et plus large que l’actuelle, qui rappelle un peu celle de Yamaha en 2019.

Mais on aura également vu deux évolutions sur le plan aérodynamique. La première propose une légère modification au niveau des ailettes, qui perdent un peu d’angle et de leur surface sur le dessus. L’objectif étant peut-être de créer moins d’appuis ?

Le deuxième est en revanche beaucoup plus intéressant… Comme vous pouvez le voir ci-dessous, sur la moto de Jack Miller (Ducati Lenovo Team), la deuxième aile est elle-même divisée en deux ; ce qui nous donne quasiment quatre éléments, si on y inclut le conduit qui se dirige vers le bas. Si les pilotes se montraient avares en commentaire, c’est bien la première fois qu’une telle configuration est étrennée.

Suzuki

Suzuki disposait d’un nouveau châssis, avec une section en fibre de carbone, apposée sur la partie supérieure de la poutre. Ce carbone pourrait avoir des fins diverses. Nul doute, la rigidité de la moto et sa flexibilité s’en trouveront impactées, mais on s’attend aussi à ce que les sensations changent lors de gros freinages : un domaine où la marque pêchait quelque peu jusque-là. Ça pourrait en effet donner à la GSX-RR plus de force à la moto en position verticale.

L’image ci-dessous vous enseigne un bout de carénage entièrement noir. Au premier abord, aucune modification n’a été apporté, mais s’il cachait simplement le moteur 2022 ? Seul Suzuki le sait.

KTM

KTM testait pour sa part ce mercredi un nouveau package aérodynamique. Lequel s’apparente assez à celui que Ducati avait entre 2019 et 2020, mais avec une deuxième paire d’ailettes abaissée sur le carénage latéral. On sait que Ducati cherchait à l’époque plus d’appui, tout en libérant du poids sur la partie avant.

Fait intéressant, KTM avait une autre moto noire. Mais à y regarder de plus près avec la moto dite standard, on n’observait aucune différence. Peut-être que le changement se trouve à l’intérieur…

Yamaha

Yamaha introduisait de son côté d’un nouveau châssis. Vous remarquerez ce contour argenté qui dépasse juste sous le genou et le coude de Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP).

Vu sous cet angle, il semble très similaire avec seul quelques petits changements autour de l’embrayage. Mais encore une fois, la philosophie de Yamaha est de procéder par petites améliorations pour tenter de trouver cette fameuse adhérence à l’arrière dont ils ont besoin.

Aprilia

Chez Aprilia, on retiendra ce nouveau package aérodynamique à l’avant. La moto du pilote essayeur Lorenzo Savadori (Aprilia Racing Team Gresini) en était pourvu le premier jour, avec des ailettes plus étroites, comme vous pourrez en jugez de vous-même, sur la photo suivante montrant cette fois Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini).

Pour rester informés des dernières nouveautés techniquement parlant, rendez-vous sur notre groupe Facebook MotoGP™ Tech.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.