Achat de billets
Achat VidéoPass
News
10 jours ago
By motogp.com

Voici les titres qu'il reste à attribuer !

Notre rédaction fait un point sur les enjeux de cette fin de saison.

Tags MotoGP, 2021

Cette campagne 2021 touche bientôt à sa fin, mais ces trois dernières courses promettent encore passionnantes puisque le suspense demeure entier quelle que soit la catégorie et le trophée à attribuer.

Le titre pilote en MotoGP™

Bien évidemment, la première chose qui nous vient à l’esprit, c’est ce titre MotoGP™ qui se joue entre Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team). Sur le papier, ‘El Diablo’ est en position de force comme en attestent ces 52 points d’avance. Autrement dit, ce rendez-vous de Misano pourrait d’ores et déjà s’avérer décisif. Il suffit au Niçois, qui compte cinq victoires pour autant de podiums, de terminer devant son adversaire. Plus difficile à dire qu’à faire sur les terres de Pecco. Alors il se pourrait bien que son sacre soit repoussé à Portimão.

Le titre par équipe en MotoGP™

La partie s’annonce bien plus serrée en revanche au Championnat par équipe, où sont comptabilisés les résultats des deux représentants qui la constituent, soit 45 points potentiels à chaque épreuve. Seulement deux unités séparent en effet le team officiel Ducati de la structure Monster Energy Yamaha MotoGP. Les équipes Suzuki Ecstar, Pramac Racing et Red Bull KTM Factory Racing, reléguées à respectivement 95, 124 et 128 longueurs, sont quant à elles condamnées à l’exploit.

Le titre constructeur en MotoGP™

Ils ne sont ici plus que deux prétendants à la couronne Ducati ou Yamaha, avec là encore un léger avantage en faveur de la marque italienne. Preuve en est avec ces neuf points. Trois pilotes différents ont au passage triomphé sous ses couleurs : Jack Miller (Ducati Lenovo Team), Jorge Martín (Pramac Racing) et Francesco Bagnaia, contre ‘uniquement’ deux pour Yamaha que sont Fabio Quartararo et Maverick Viñales.

Le titre du meilleur pilote indépendant en MotoGP™

On attend par ailleurs de connaître qui de Johann Zarco, Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Jorge Martín, Enea Bastianini (Avintia Esponsorama), ou Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) terminera meilleur pilote indépendant. Pour le moment, Johann Zarco détient l’ascendant sur son plus proche poursuivant Aleix Espargaró pour 37 unités.

Le titre de Rookie de l’année en MotoGP™

Jorge Martín, vainqueur en Autriche pour son sixième départ parmi l’élite et Enea Bastianini, récompensé d’un Top 3 en Adriatique, sont aussi en lice pour le titre de meilleur rookie, avec respectivement 82 et 71 points. Luca Marini (Sky VR46 Avintia) est de son côté décroché.

Le titre pilote en Moto2™

Reste également à déterminer qui repartira avec le graal en Moto2™, surtout que Raúl Fernández (Red Bull KTM Ajo) est désormais presque revenu au contact de son coéquipier Remy Gardner (Red Bull KTM Ajo). L’Australien, dont l’avance s’élève à neuf petits points, paie à vrai dire très cher sa chute d’Austin, circuit où Raúl Fernández empochait sa troisième victoire consécutive, sa septième de l’année. Marco Bezzecchi (Sky Racing Team VR46), pointé à 65 longueurs, est pour sa part quasi éliminé.

Le titre pilote en Moto3™

En Moto3™, Dennis Foggia (Leopard Racing) continue à grappiller du terrain sur Pedro Acosta (Red Bull KTM Ajo). Le transalpin possède plus que 30 unités de retard. La tâche se complique pendant ce temps-là pour Sergio Garcia (Solunion GASGAS Aspar Team), avec ce récent forfait, dans la mesure où il lui faudrait combler 50 points. Bien qu’il n’ait plus enregistré le moindre Top 3 depuis le GP de Styrie, Pedro Acosta aura en réalité bien géré son avance. Dennis Foggia se sera montré à l’inverse trop irrégulier sur la première partie de saison : ces cinq résultats blancs en sept manches ayant pesé lourd dans la balance.

Le titre par équipe en Moto3™

Le team Red Bull KTM Ajo, qui est à la tête de cinq succès cette année avec Jaume Masia (Red Bull KTM Ajo) et Pedro Acosta, se dirige doucement mais sûrement vers le titre, comme c’est déjà le cas en Moto2™. Il faut dire que 84 longueurs les distancent de la concurrence emmenée par la structure Solunion GASGAS Aspar Team de Sergio Garcia et d’Izan Guevara, fraîchement primé au Texas pour la toute première fois en mondial.

Le titre constructeur en Moto3™

KTM aborde cette antépénultième course avec 18 points d’écart sur Honda. Il faudra par conséquent patienter au minimum jusqu’à Portimão pour voir qui empochera la couronne en question.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.