Achat de billets
Achat VidéoPass
News
30 jours ago
By Nick Harris blog

La transition est faite, par Nick Harris

L’ex-commentateur du MotoGP™ revient sur le sacre de Fabio Quartararo, sur les terres de son idole Valentino Rossi.

Alors que Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Jorge Lorenzo, auteurs de neuf titres ces 12 dernières années, félicitaient Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) arrivé au parc fermé, Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT) livrait un dernier tour émotionnel en Italie : la transition était toute faite. Voici le MotoGP™ entré dans une nouvelle ère ! Certes, ce genre d’épisodes nous rappellent que nous vieillissons, mais nous devons soutenir le changement et le progrès. Finalement, ce dimanche en Adriatique était la parfaite illustration de ce que le MotoGP™ représente.

Fabio Quartararo est devenu le premier Français Champion du Monde en catégorie reine, le sixième plus jeune en 73 ans d’histoire. Jorge Lorenzo, sacré trois fois parmi l’élite, était le dernier à avoir remporté le graal sous les couleurs de Yamaha il y a six ans. Marc Márquez, couronné à six reprises dans la cour des grands, a lui aussi grandement contribué à cette domination espagnole. Valentino Rossi, qui effectue sa tournée d’adieux, en compte pour sa part sept à ce niveau.

Mais quelle journée pour Fabio et la France. Seuls trois tricolores avaient gagné une course en catégorie reine auparavant. Très honnêtement, je n’avais jamais imaginé l’intronisation d’un Français à ce niveau, quand j’ai assisté à ce succès de Christian Sarron à Hockenheim en 1985, ou à celui de Régis Laconi à Valence en 1999. Pour l’un comme pour l’autre, il s’agira de leur unique victoire, comme ça avait déjà été le cas avec Pierre Monneret en 1954 à Reims. Un peu à l’image de l’Espagne avant l’arrivée d’Alex Crivillé, la France n’avait brillé que dans les petites catégories. Jean-Louis Tournadre, Christian Sarron et Olivier Jacque avaient été titrés Champions du Monde 250cc, en 1982, 1984 et 2000. Arnaud Vincent avait pour sa part régné sur la 125cc en 2002, tout comme Mike Di Meglio en 2008. Johann Zarco (Pramac Racing) a de son côté été le maître du Moto2™ durant deux ans, en 2015/2016. Néanmoins cette ère est désormais révolue et à coup sûr les tribunes du Mans vont être prises d’assaut pour le prochain Grand Prix de France.  

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. La France n’est que la septième nation sacrée en catégorie reine. Si cinq pays sont une évidence : l’Italie, l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Australie et les États-Unis, on omet souvent l’exploit accompli par le Rhodésien Gary Hocking en 1961. Fabio Quartararo rejoint donc ce cercle très fermé. Âgé de 22 ans et de 187 jours, le Niçois est par ailleurs le sixième plus jeune Champion du Monde parmi l’élite. Seuls Marc Márquez, Freddie Spencer, Casey Stoner, Mike Hailwood et John Surtees l’ont devancé.

Félicitations Fabio, tu fais désormais partie de ce prestigieux groupe et tu remarqueras que tous ont signé d’autres couronnes. Il n’a aucune raison pour que tu n’y arrives pas. Nous saluons toujours le progrès et les nouveaux Champions. Néanmoins, on ne doit pas oublier ces anciens héros, courageux et dévoués, sans qui cette discipline n’aurait pas été la même. Certains ont payé le prix fort pour avoir ouvert la voie au progrès et au couronnement d'un nouveau phénomène.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés