Achat de billets
Achat VidéoPass
News
17 jours ago
By motogp.com

Rossi a changé leur vie

Certains fans nous ont raconté à quel point l’Italien a été une source d’inspiration dans leur quotidien.

Il y a quelques semaines de ça, avec le départ imminent de Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT), motogp.com avait demandé aux fans, par le biais de ses réseaux sociaux, d’expliquer en quoi le nonuple Champion du Monde était leur héros. Voici donc quelques témoignages recueillis, en plus de ceux diffusés durant la conférence de presse.

Petr Kaprál Kucerák
« Quand Valentino s’est cassé la jambe au Test IRTA, tout le monde clamait que c’était la fin de sa carrière. Mais il n’a pas baissé les bras et trois mois plus tard, il était de nouveau en selle. Alors quand j’ai eu ma fracture à la colonne vertébrale, je me suis dit que je devais me montrer tout aussi courageux. »

gabrielle.hkm
« Il est l’idole de mon enfance […] Et si j’ai choisi Valentino, ce n’est pas simplement parce qu’il empochait les trophées. Il m’a enseigné comment agir avec classe, comment rester motivée jour après jour. Formé à ‘l’ancienne école’, il a prouvé que l’âge n’était qu’un chiffre. C’est aussi grâce à lui que j’ai commencé à apprendre l’Italien. J’espère pouvoir bientôt le parler couramment. Valentino n’est pas juste un pilote brillant à mes yeux, c’est une légende vivante ! Le 46 à tout jamais dans mon cœur, merci Valentino et au MotoGP™. »

Emely Altmann
« Je pense que je parle au nom de tous ces passionnés de sports mécaniques, mais son dévouement, sa façon d’être et ses aptitudes ont inspiré des millions de personnes sur cette planète. Personnellement, j’ai traversé des moments difficiles quand j’ai dû arrêter le hockey. Mais grâce à lui, j’ai trouvé la force d’avancer. Mes parents suivaient déjà le MotoGP™ et plus particulièrement Valentino Rossi, donc tout naturellement j’ai hérité de ce virus. Il nous a fait crier, rire et pleurer, que ça soit devant notre télé ou sur le circuit à travers le monde. Il a été la source d’inspiration auprès des plus jeunes pilotes et fait de nos dimanches, le meilleur jour de la semaine. »

sambennett_._
« J’ai été sans-abri durant sept ans et c’est précisément cet homme qui me maintenait en vie. Je comptais à chaque fois les jours jusqu’à la prochaine course. Je me rendais généralement dans un pub pour pouvoir les suivre. Voilà dix ans que j’ai désormais un domicile et je n’ai depuis pas raté le Grand Prix. J’ai des objets en lien avec lui de partout. Sans le savoir, il m’a sauvé la vie. »

rexy_2020
« Cancer en phase 4. Je me bats chaque jour, à la façon de Rossi. »

saraaxdl
« J’avais quatre ans quand j’ai regardé ma première course. Comme j’étais très jeune, je ne saisissais pas tout, mais j’aimais bien cette moto jaune, qui bientôt allait être rattachée à un nom : celui de Valentino Rossi. Il m’a donné envie de suivre ce sport, il m’a emporté dans son univers, il m’y a donné goût. Valentino a bercé mon enfance, puis mon adolescence. Si je suis devenue celle que je suis aujourd’hui, c’est grâce à lui. Les Grands Prix motos sont désormais mon havre de paix, un lieu où tous mes problèmes disparaissent. Autrefois, ma passion se limitait simplement à regarder les courses le dimanche, mais au fil des années, elle a pris de plus en plus de place. Dès le jeudi, je ne rate d’ailleurs plus aucune conférence de presse. Ce que j’aime chez Valentino ? À chaque fois que je le vois en piste, il me procure tout un tas d’émotions, même encore maintenant en dépit de ses résultats. J’aime ses livrées de casques spéciales, ces sketchs qu’il faisait après ses victoires. En interview, il me fait rire. Je ne saurais pas trop l’expliquer, mais c’est comme un rayon de soleil qui vous irradie au travers de la télé. J’adore son accent anglais, parce que nous Italiens, on nous reconnaît à des kilomètres. Parfois il débute sérieusement et il ne peut pas s’empêcher de placer une blague ou de raconter une anecdote. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.

Recommandés