Achat de billets
Achat VidéoPass
News
38 minutes ago
By motogp.com

Test de Jerez – Jour 1 : Nakagami aux commandes à 14h

Le Japonais mène pour le moment au classement, alors que les rookies ont fait leurs grands débuts parmi l’élite.

De nouveaux visages

Les pilotes du MotoGP™ entraient en scène, ce jeudi à Jerez, pour une première journée de Test Officiel ; un moment tout particulièrement attendu de cinq pilotes : Remy Gardner (Tech3 KTM Factory Racing), Raúl Fernández (Tech3 KTM Factory Racing), Marco Bezzecchi (VR46 Racing Team), Fabio Di Giannantonio (Team Gresini Racing Moto2) et Darryn Binder (WithU Yamaha RNF MotoGP), qui effectuaient leurs grands débuts parmi l’élite, avec une petite subtilité tout de même, dans la mesure où Remy Gardner et Raúl Fernández avaient déjà roulé au guidon de la RC16 à Misano. Pour tous ceux-là, il s’agissait donc de s’acclimater, au guidon de modèles de ce millésime.

Les nouveautés aperçues en piste

Côté Honda, Pol Espargaró était de retour après son highside de samedi. Mais le Catalan, qui aura tout de même couvert 24 tours à ce stade, aura surtout travaillé sur sa position de conduite ; laissant ainsi tout le travail à Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Alex Márquez (LCR Honda Castrol)… ou du moins pour le moment. Les deux hommes de Lucio Cecchinello évoluaient sur la fameuse RCV 2022 aperçue à Misano, comme l’avait fait Stefan Bradl ces deux derniers jours. L’Allemand disposait juste d’un autre châssis monté dessus. Et on remarquait au passage un nouvel aéro !

Chez Suzuki, c’était beaucoup plus calme, en tout cas en apparence. Sylvain Guintoli avait cédé sa place aux titulaires Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). On sait d’ailleurs qu’ils prévoient de tester le nouveau moteur et le nouveau châssis.

KTM avait pour sa part confié des ailettes quelques peu distinctes à Mika Kallio ; tandis que Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) enchaînaient les tours, avec un package identique à celui de Valence.

Dans le clan Yamaha, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP) étaient davantage focalisés sur les setups, en attendant d’évaluer le nouveau châssis. On les aura vus changer à plusieurs reprises de suspensions arrière. Andrea Dovizioso (WithU Yamaha RNF MotoGP) découvrait quant à lui la M1 2021.

Ducati avait pendant ce temps-là mis à disposition du quatuor Jack Miller (Ducati Lenovo Team) – Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) – Jorge Martín (Pramac Racing) – Johann Zarco (Pramac Racing) son nouveau holeshot device avant, ainsi que cette pièce recouvrant les fourches. Fort à parier également, qu’un nouveau moteur figure au programme de cette journée.

Enfin, Aprilia avait apporté une première version de son modèle 2022 confiée à Lorenzo Savadori (Aprilia Racing Team Gresini). Les motos de Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini) et d’Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) semblaient en revanche être des RS-GP 2021, avec un nouveau moteur, pourvue non plus d’échappement Akrapovic mais SC Project. Tous bénéficiaient d’une configuration aérodynamique légèrement revisitée, avec une attention par ailleurs portée aux amortisseurs arrière pour Maverick Viñales.

Les chronos

En termes de performances pures, toujours est-il que Takaaki Nakagami dominait la danse avec un chrono en 1’37.713. Le Japonais y devançait Enea Bastianini (Team Gresini Racing MotoGP) de 84 millièmes. Lequel n’ayant eu aucun mal à s’adapter à cette GP21 de toute évidence. Alex Rins et Maverick Viñales sont installés dans son sillage, accompagnés de Fabio Quartararo. Francesco Bagnaia et Johann Zarco occupent respectivement les sixième et septième places. Franco Morbidelli, Pol Espargaró et Aleix Espargaró complètent le Top 10 provisoire. Raúl Fernández, premier rookie, est 21e.

Le Top 10 à mi-journée :
1. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) - 1:37.713
2. Enea Bastianini (Team Gresini Racing MotoGP) - +0.084
3. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) - +0.097
4. Maverick Viñales (Aprilia Racing) - +0.148
5. Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.307
6. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) - +0.329
7. Johann Zarco (Pramac Racing) - +0.372
8. Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP) - +0.419
9. Pol Espargaró (Repsol Honda Team) - +0.452
10. Aleix Espargaró (Aprilia Racing) - +0.494

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.