Achat de billets
Achat VidéoPass
News
5 heures ago
By motogp.com

Toutes ces nouveautés aperçues lors du Test à Jerez

Notre rédaction vous a constitué un listing.

Honda

Comme la campagne 2021 aura une nouvelle fois été en deçà de ses attentes, le HRC avait forcément du pain sur la planche lors de ce Test. Et malgré le forfait de Marc Márquez (Repsol Honda Team), le constructeur japonais semble avoir trouvé ce qu’il lui fallait. Du moteur au châssis en passant par l’échappement, l’assise ou le package aérodynamique : à vrai dire, presque tout a été revu sur cette RCV.

Aux mains de Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), ce prototype faisait en tout cas ses preuves comme en atteste ce deuxième temps combiné. Toujours est-il que Honda aurait remédier à ce manque de grip arrière, dont elle souffrait en entrée, en milieu et en sortie de virage. Une des solutions aura été de changer le montage de leur moteur.

Sur cette photo, vous pouvez observer les boulons du support moteur et du pivot du bras oscillant. Vous remarquerez que celui du dessous dépasse du châssis, alors que l’autre est situé au milieu de la poutre du châssis. On est bien loin de ce qu’on pouvait voir avant.

L’autre différence se trouve au sommet de l’échappement qui sort maintenant à l’extérieur, désormais doté d’une valve mécanique. Cette dernière peut être ouverte ou fermée à certains moments pour favoriser le freinage moteur, en jouant sur le couple.

Ducati

Ducati, qui alignera huit motos la saison prochaine, était également assez occupée. Parmi la pléthore de kits testés, il y avait cet échappement reconnaissable à sa longueur, pouvant servir à trouver un couple plus bas pour exploiter au mieux la puissance de cette Desmosedici. On notait également une évolution du holeshot device avant.

D’autre part, Ducati a poursuivi son travail sur ce carénage introduit à Misano, avec une prise d’air et un package aérodynamique distincts. Ceci étant, il faudra patienter jusqu’au Test de Sepang pour voir la GP22 en action.

Yamaha

Yamaha continue de développer son châssis 2022 avec des soudures expérimentales qui conservent les mêmes caractéristiques dans la zone où se trouvent les découpes, si ce n’est que certaines sont venues s’ajouter. La firme aux diapasons cherche bien sûr à améliorer l’adhérence à l’arrière et à réduire ses problèmes avec le train avant. Ses pilotes en ont par ailleurs profité pour tester un nouveau carénage.

Aprilia

Pour comme Ducati, Aprilia n'a pas apporté sa moto 2022, mais elle disposait d’un nouvel échappement. De conception similaire selon Maverick Viñales (Aprilia Racing Team), il présentait toutefois la particularité d’être pourvu d’un embout taillé.

En plus d'un châssis redessiné, l'usine de Noale a également expérimenté trois packages aérodynamiques, dont deux avec des ailettes plus petites.

Suzuki

Suzuki réévaluait ce châssis aperçu au Test de Misano et au GP des Amériques. Joan Mir et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) ont tous deux affirmé qu’ils bénéficiaient d’une meilleure stabilité en entrée de virage, qu’ils pouvaient freiner plus fort et plus tard : une étape positive pour réduire l'un des points faibles de la GSX-RR.

KTM

Chez KTM, la grande nouveauté provenait de ce package aérodynamique étrenné pour la première fois à Misano. Vous pouvez constater que des ajustements y ont été effectués sur les côtés, ainsi qu’à l’avant. ‘Ces dentelures’ sont en quelque sorte destinées à lisser l’air, pour réduire la traînée et les tremblements qui en résultent.

Pour vous tenir informés de toutes les nouveautés techniques, rendez-vous sur notre groupe Facebook MotoGP™ Tech.

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.