Achat de billets
Achat VidéoPass
News
24 jours ago
By motogp.com

MotoGP™ : Bagnaia bat Bastianini à Misano

La victoire se sera décidée pour 34 millièmes entre les deux futurs coéquipiers du team officiel Ducati.

Un nouveau succès qui le rapproche de Quartararo

Et de quatre pour Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) : le Turinois devient le premier pilote Ducati à enchaîner autant de victoires en MotoGP™. Si l’Italien aura dominé la quasi-totalité du Grand Prix, la partie était néanmoins loin d’être gagnée, car jusqu’au bout son futur coéquipier Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™) se sera montré très menaçant. D’ailleurs à peine 34 millièmes les séparaient sur la ligne !

Résumé : La série continue pour Bagnaia

Une flopée de chutes au départ

Tout se sera à vrai dire joué dans les deux premiers tours, avec une hécatombe de chutes qui allait toucher tout d’abord Johann Zarco (Prima Pramac Racing), Michele Pirro (Aruba.it Racing) et Pol Espargaró (Repsol Honda Team), victimes d’un accrochage après seulement quelques mètres, puis le leader Jack Miller (Ducati Lenovo Team). Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™) se retrouvait par conséquent propulsé aux commandes. Mais le natif de Rimini ne les conservera que le temps de deux boucles, puisque Francesco Bagnaia et Maverick Viñales (Aprilia Racing Team) venaient à bout de lui.

Pendant ce temps-là, Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP™) et Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP™) partaient tous au tapis ; tandis que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) trouvait l’ouverture sur Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team) pour le gain de la cinquième place. Un dépassement qui intervenait toutefois un peu trop tard. Preuve en est : les quatre premiers avaient déjà pris le large. Le Niçois tentera de revenir au contact d’un surprenant Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team), à partir moment où ce dernier lâchait du lest sur le trio de tête… en vain.

Bagnaia vs Bastianini : le duel final

Au 20e passage, Enea Bastianini prenait ensuite l’avantage sur Maverick Viñales. Il s’agissait de ne surtout pas laisser filer son compatriote. Et le n°23 ne le lâchera pas d’une semelle. Il manquera même de toucher sa roue arrière à l’approche de l’arrivée, d’où ce petit écart. En fin de compte, 34 millièmes lui auront manqué pour priver Pecco d’une nouvelle victoire. Revenu à 30 longueurs, lequel s’empare au passage du deuxième rang au Championnat.

GP de Saint-Marin : La conférence post-course !

Enea Bastianini et Maverick Viñales l’accompagnaient donc sur le podium. Luca Marini et Fabio Quartararo devaient quant à eux se contenter des quatrième et cinquième positions. Aleix Espargaró terminait de son côté sixième. Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) se classait septième. Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), Jorge Martín (Prima Pramac Racing) et Alex Márquez (LCR Honda Castrol) complétaient le Top 10.

La prochaine course se tiendra dans deux semaines en Aragón.

Le Top 10 de la course :
1. Francesco Bagnaia - (Ducati Lenovo Team)
2. Enea Bastianini - (Gresini Racing MotoGP™) - +0.034
3. Maverick Viñales - (Aprilia Racing) - +4.212
4. Luca Marini - (Mooney VR46 Racing Team) - +5.283
5. Fabio Quartararo - (Monster Energy Yamaha MotoGP™) - +5.771
6. Aleix Espargaró - (Aprilia Racing) - +10.230
7. Alex Rins - (Team Suzuki Ecstar) - +12.496
8. Brad Binder - (Red Bull KTM Factory Racing) - +14.661
9. Jorge Martín - (Prima Pramac Racing) - +17.732
10. Alex Márquez - (LCR Honda CASTROL) - +21.986

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Revivez le GP de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini et profitez de l’intégralité de la saison MotoGP™ avec le VidéoPass.

MotoGP™ : Qui a donc triomphé à Misano ?