Achat de billets
Achat VidéoPass
News
13 jours ago
By motogp.com

Duel en vue ? Bastianini et Bagnaia abordent leur rivalité

Les deux hommes, qui se sont déjà mesurés plusieurs fois en piste, partageront à présent le même box.

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) ont déjà eu l’occasion de s’affronter à plusieurs reprises, pas plus tard que l’an passé. Souvenez-vous, le premier véritable duel fut au Mans. Pecco avait d’ailleurs fini par céder à la pression et en tentant de recoller, le n°63 était parti au tapis : son deuxième abandon de la saison.

Achetez des produits Ducati Lenovo Team sur le MotoGP™ Store

À ce moment-là, Enea Bastianini émettait sérieusement des doutes sur l’envie éprouvée par son compatriote de l’avoir comme coéquipier, dans la mesure où il pourrait faire de l’ombre.

Puis il y avait eu ce combat à Misano, alors qu’Enea Bastianini venait tout juste d’être officialisé aux côtés du Turinois. Malgré ce danger persistant jusqu’au bout, cette fois Francesco Bagnaia tenait bon pour s’imposer. Tout se sera joué à 34 millièmes, autant dire qu’il s’en sera fallu de peu !

Enea Bastianini n’allait en revanche pas se gêner pour le passer, deux semaines plus tard, dans le dernier tour du GP d’Aragón. En Malaisie, cette lutte atteignait ensuite son paroxysme ; le natif de Rimini n’hésitant pas à venir titiller le pilote officiel dans une course à l’issue de laquelle il pouvait être sacré. De quoi créer quelques sueurs froides aux responsables… Mais sur la ligne, l’ordre restera inchangé.

Désormais, les voici réunis sous les mêmes couleurs. Comment voient-ils cette imminente cohabitation ? La question leur a été posée, durant la présentation de l’équipe.

« Il l’a dit lui-même l’an passé, c’est un enfoiré ! déclarait Bagnaia sur le ton de l’humour. Car il pousse comme un enfoiré. Mais non… je pense que c’est un gars intelligent, compétitif. »

Après si tous deux partagent un même objectif, le Champion du Monde ne manquait pas de rappeler qu’une bonne relation demeurait nécessaire. « Nous voulons la même chose et nous ferons tout notre possible pour l’atteindre. La bataille promet d’être intense, reconnaissait-il. Néanmoins, nous devons nous montrer intelligent et respectueux afin d’entretenir une bonne relation. »

Enea Bastianini indiquait de son côté que la plus grande différence résidait dans le fait que l’un ait été sacré en MotoGP™ et pas l’autre. « Je pense qu’il était très rapide quand il était jeune. Nous avons connu beaucoup de courses disputées d’abord en pocket bikes, après en MiniGP, en Moto3™… Et il est dorénavant le pilote le plus rapide au monde ! C’est un plaisir de se mesurer à lui cette année et d’essayer de gagner. »

Regardez les courses en Direct ou OnDemand, et profitez avec le VidéoPass, de tout le contenu motogp.com, qu’il s’agisse d’interviews, de sujets techniques… ou encore d’épreuves historiques.